Partagez|

Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Mar 31 Mai - 14:08

Cela faisait presque un an que le meilleur ami de Léandro avait maintenant quitté le monde des vivants. Le jeune homme n'arrivait toujours à se remettre de cette nouvelle, au début, il n'y croyait pas, pensant que c'était simplement une mauvaise blague, mais venant de son supérieur, ça l'était rarement. Lui qui voulait toujours paraître fort et sans coeur, n'avait rien laissé paraître devant ses collègues et son boss, mais une fois rentré chez lui, il s'était écroulé et n'avait plus daigner sortir de chez lui pendant une semaine.

Malgré cette année qui finissait de s'écouler, le jeune homme avait toujours des flashs de cette intervention où sa vie a basculé. Chaque nuit ses démons revenaient le hanter sans qu'il ne puisse rien y faire pour lutter contre ses pensées. Plus d'une fois, le beau brun avait essayer de s'acharner au bureau dans l'espoir que tout cela allait passer, mais en vain. Alors depuis quelques temps il avait trouvé un remède en or contre ses souvenirs : l'alcool.

Chaque soir - ou presque - il se rendait dans un bar non loin du commissariat et il y passait la majorité de ses soirées. Seul bien évidemment. Il enchainait les verres, et bien qu'il savait qu'il ne tenait pas spécialement l'alcool, il s'en fichait éperdument. Tant qu'il oubliait ce qu'il s'était passé durant ses quelques heures où il avait tout perdu.

C'est donc comme à son habitude que le lieutenant Alvaro quitta son lieu de travail pour se rendre au bar où désormais il est bien connu, mais pas forcément pour des bonnes raisons. Il lui arrivait parfois de se battre quand il était vraiment trop saoul. Puis, il revenait le lendemain matin encore à moitié éméché, des cicatrices un peu partout, mais tant qu'il faisait son boulot, son supérieur se fichait pas mal de ce qu'il faisait en dehors du bureau, même s'il avait peur pour lui qu'il ruine sa carrière.

Il pénétra dans l'établissement nocturne, se fraya un chemin parmi les personnes déjà présentes, puis, s'installa sur un des tabourets devant le bar.

" - Un verre de whisky s'il vous plaît." demanda-t-il au serveur.

Une fois sa commande arrivée, l'italien but le verre d'une traite et regarda autour de lui les jeunes demoiselles qui se déhanchaient assez sensuellement. Il n'était bien sûr pas indifférent à certaines d'entres elles, et il lui arrivait de rentrer accompagné parfois, mais, rien de plus qu'une nuit. Il envisageait assez mal une vie de couple alors qu'il ne savait déjà pas se gérer tout seul. Il savait qu'avant toute chose,  il devait faire son deuil, sinon, il resterait bloqué des années en arrière sans savoir pouvoir profiter de l'instant présent. ll commanda un second verre qu'il vida aussi rapidement que le premier.


Dernière édition par Léandro Alvaro le Mer 22 Juin - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Mer 22 Juin - 0:31


❝ Rien qu'un petit verre ❞Léandro Cinq mois, cinq mois que Leslie était enceinte, seulement deux mois qu’on le savait et pourtant, j’avais toujours cette peur qui était présente à chaque instant. La peur de ne pas bien faire, la peur de ne pas être un bon père, je me connaissais, j’avais beaucoup de mal à être quelqu’un de stable hors mis dans mon boulot. Depuis ma rupture avec Leslie lorsque l’on avait la vingtaine, je n’avais plus été capable de revivre la moindre histoire sérieuse, comment je pouvais être père ? Comment est-ce que je pourrais être un bon père pour des jumeaux ? Et puis bien sûr, j’avais peur pour Leslie, pour commencer parce qu’elle ne voulait pas s’arrêter, qu’elle souhaitait continuer de travailler autant qu’elle le pouvait et que j’avais beaucoup de mal à être d’accords avec sa décision, que je devais accepter sans broncher. Mais j’avais aussi peur parce que son ex, Bob était toujours libre dans les rues de Chicago et malheureusement, je savais très bien qu’il serait totalement capable de s’en prendre à elle, encore une fois et qui sait ce qu’il serait capable de lui faire en voyant qu’elle était enceinte ?

Ce soir, j’avais besoin de me changer les idées, de ne plus penser à tout cela, ce dont j’avais besoin, c’était de sortir, marcher dans les rues de Chicago et voir où cela allait me mener, plutôt dans quel bar j’allais me retrouver. Je m’étais tellement perdu dans mes pensées que j’avais quitté le quartier « North Side » passant par « West Side » me retrouvant désormais à « Downtown ». Les mains dans les poches de mon jean, je me décidais de stopper ma marche pour passer les portes du bar qui était sur le même trottoir que moi, il y avait déjà du monde à l’intérieur, quelques groupes d’amis ou collègue de boulot. Mon premier regard se stoppait sur le groupe de fille qui se trouvait un peu plus au fond, avant de m’avancer vers le comptoir, celui-là même où je voyais Léandro installé, buvant cul-sec l’un de ses verres qui était sans le moindre doute, alcoolisé. Tous les deux, on n’était pas partis avec la meilleure entente possible, il connaissait Leslie, qu’il appréciait et lors de mon retour à Chicago, ma présence dans la vie de la jolie blonde était mal vu et je comprenais toute personne qui avait pensé cela, vu comment notre histoire c’était terminé, la façon dont j’étais partis de la ville sans rien lui dire, sans qu’elle sache que ses parents étaient responsables de mon départ. Mais le temps avait fini par avoir raison et malgré sa réticence, j’avais appris à connaitre Léandro, qui avait fini par ne plus me mettre dans le même panier que l’ex-mari violant de Leslie, au contraire, pour nous Bob était un peu notre objectif commun, il était hors de question qu’on le laisse encore toucher un seul cheveu de la jolie blonde sans qu’on ne le laisse faire. « Bonsoir, deux verres… Hum, la même chose. » En terminant de parler, je pointais de mon doigt le verre vide qu’avait terminé Léandro, faisant comprendre au barman de mettre la même boisson qu’il avait dans les deux verres que je venais de commander. M’installer à côté du policier au comptoir, mes coudes déposaient sur le bar, je tournais mon regard sur le côté, il avait l’air bien mal en point, sans doute bien plus que je ne l’étais, mais est-ce que l’on se connaissait assez pour qu’il veuille m’en parler ? « Je t’offre cette tournée, tu sembles en avoir besoin autant que moi. » Je terminais ma phrase en faisant glisser le verre que le serveur venait de déposer devant moi, avant d’attraper le second, le relevant un peu comme une façon de trinquer avec Léandro, je n’avais aucune idée à quoi on pouvait vraiment trinquer, mais je ne laissais pas le temps de trouver une raison, que j’apportais le verre à mes lèvres, buvant le whisky d’une traite, sentant l’alcool descendre après l’avoir avalé.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Mer 22 Juin - 8:56

Le jeune homme était vraiment dans un sale état, il repensait sans cesse à son meilleur ami, ayant perdu la vie en mission. Chaque nuit des cauchemars venaient le hanter, il se sentait coupable et probablement que rien d'autre, ne lui permettrait enfin de tourner la page sur cet événement qui avait totalement bouleversé sa vie. Et puis, c'était sans compter ses pertes de mémoire, personne n'était au courant, même pas Hailey. En vérité leur relation n'était pas très saine, ils avaient fini par coucher ensemble après une soirée alcoolisée comme celle-ci mais, le pire c'est que pour Léandro ce n'était pas une erreur. Il était irrésistiblement attiré par sa coéquipière mais se refusait de se l'avouer tout simplement.

Alors qu'il buvait tranquillement, pensant passer la soirée seule, une personne prit place au ses côtés. Il n'avait pas besoin de tourner la tête pour savoir de qui il s'agit. Emil. Cet homme qu'il ne supportait pas au début de leur relation. Il avait blessé Leslie, et il ne lui pardonnerait sans doute jamais, mais, au fond, ils avaient tous les deux trouvés le moyen d'aller de l'avant avec Bob, l'ex mari de la jolie blonde. Ils se sont unis dans l'unique but qu'il ne remette pas les pieds en ville sous peine d'être dégagé aussi rapidement qu'il y est arrivé. Aujourd'hui, Léandro ne laisserait plus aucun homme approcher Leslie de peur qu'elle souffre à nouveau. Mais pour Emil c'était différent, la jeune blonde semblait lui avoir plus ou moins pardonné son départ sans aucune nouvelle, il l'avait prévenu mais, elle en avait décidé autrement, il ne pouvait pas lui en vouloir.

" - Hum.. Merci." dit-il en buvant d'une traite son troisième verre.

Emil semblait aussi en mauvais état mais Léandro n'était pas du genre à poser un tas de questions pour savoir ce qui n'allait pas, si le pompier voulait en parler, le lieutenant l'écouterait avec attention comme il sait si bien le faire.

" - Besoin d'une oreille attentive ?" fit-il simplement.

Ils ne se connaissaient pas non plus comme deux meilleurs amis, mais, le jeune italien voulait qu'il sache que si jamais il avait besoin de discuter d'un sujet ou d'un autre, il était là pour l'écouter, et sans le juger surtout. Il était assez mal placé pour blâmer qui que ce soit sur ses agissements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Ven 8 Juil - 0:51


❝ Rien qu'un petit verre ❞Léandro En arrivant au comptoir, je commandais deux verres de whisky, un pour moi bien sûr et un pour Léandro que je viens de trouver par hasard ici même. Je prenais place sur la chaise haute, mes coudes prenant place sur le bar, alors que dix de mes doigts se posaient autour du verre qui venait de m’être servis. Je relevais celui-ci, afin de trinquer simplement dans ce geste, avec l’un des amis de Leslie, puis je l’apportais à mes lèvres, buvant une première et courte gorgée. C’était un alcool que j’adorais, je pouvais le boire cul-sec comme la dernière fois avec Maggie, mais ce soir, je voulais la savourer, garder les idées claires aussi longtemps que possible. Oui j’allais devenir papa, oui j’avais du mal à le réaliser et à masquer ma peur et à ne pas céder à la panique, mais ce n’était pas une raison pour me prendre une cuite dès que je n’étais pas de garde. Je me contentais d’un hochement de la tête lorsque Léandro me remerciait, si j’avais été raisonnable, lui l’était beaucoup moins, il buvait se verre comme le précédent, d’une seule traite et j’avais fort à parier qu’il n’en était pas à deux.

Tous les deux, ce n’était pas le grand amour, si on s’entendait, s’était principalement parce que l’on avait un ennemi en commun, l’ex-mari de Leslie, l’ambulancière aussi avait eu raison de cette entente en décidant de me pardonner et de me faire revenir dans sa vie. Jamais on n’avait eu l’occasion de se retrouver que tous les deux, de se parler sans personne autour pour faire le médiateur. Alors sérieusement Emil, est-ce que ça serait une bonne idée de me confier à lui, lorsqu’il me demandait si j’avais besoin d’une oreille attentive ? Je fronçais les yeux, commençant à ouvrir la bouche pour parler, mais je me stoppais avant de prononcer le moindre son, mes yeux se tournant sur le verre que je tenais entre mes doigts, l’apportant à nouveau vers mes lèvres, m’offrant une nouvelle gorgée que je sentais descendre après l’avoir avalé. « Toi tu n’as pas vu Leslie depuis un petit moment, je me trompe ? » Cela faisait au minimum deux mois qu’il n’avait pas dû la croiser, sinon il serait au courant, Léandro connaitrait l’histoire de la grossesse de son amie, comme il serait au courant de qui était le père des jumeaux qu’elle attendait. Mon visage se tournant sur le côté alors que le verre retrouvait le compte, mon regard se déposait sur Léandro, qui semblait tout autant dans le noir que moi ce soir, mais une chose après l’autre. « Elle est enceinte… » La toute première information était lancée et même si c’était la plus surprenante, je me doutais que l’annoncer au policier, comme de devoir le dire aux gars de la caserne, c’était la suite qui serait le plus perturbant. « Et le père c’est moi… Je ne sais même pas pourquoi je te dis ça, tu attends depuis le début que je fasse un faux pas. » Il avait déjà quelques verres dans le nez, je ne savais pas quel style d’alcool il avait, mais je prenais un risque en lui disant ceci, après tout, il pouvait bien être bagarreur et m’en mettre une, là maintenant, je n’en étais pas à l’abris.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Ven 8 Juil - 9:18

Léandro connaissait une période noire depuis plusieurs mois. Il n'était vraiment pas bien dans sa peau mais une fois de plus, il se contentait de tout garder pour lui et de faire comme si de rien n'était. Si quelqu'un apprenait qu'il avait des pertes de mémoire considérables depuis son coma, il était certain d'être rayé de la liste des flics, et son boulot c'était toute sa vie. Il ne pouvait donc rien dire pour le moment, mais il était conscient que tôt ou tard, quelqu'un finirait par l'apprendre de quel que manière que ce soit.

Le jeune italien ne voulait pas harceler Emil avec des questions qui ne le regardait sans doute pas. Il partait du principe que si des personnes voulaient se confier à lui, alors elles le feraient, il n'avait pas besoin de poser tout un tas de questions parfois embarrassantes. En entendant sa question, le brun osa les épaules. En réalité, il n'avait aucune idée de s'il avait vu Leslie récemment ou non, sa mémoire se faisait de plus en plus défaillante ces temps-ci, mais il refusait de consulter, pensant que ce n'était qu'une sombre période. Il décida alors de faire comme si de rien n'était, espérant qu'il ne demande pas à la blonde si elle avait informée Léandro de sa grossesse, sinon il était bon pour un interrogatoire.

" - Non en effet, ça fait un bail que je ne l'ai pas vu.."

Il écouta donc ce qu'il avait à lui dire, il appris - si toutefois il l'avait su puisqu'il ne se souvenait de rien - qu'elle était enceinte et qu'en plus de tout cela, le père était Emil. Les deux hommes n'avaient pas une relation très fusionnelle, Léandro en voulait toujours au lieutenant d'avoir abandonner son amie quand elle avait de lui, et ça probablement qu'il ne lui pardonnerait jamais. Mais pour le moment, il n'était pas en état de réagir, entre l'alcool et sa prise de conscience concernant ses souvenirs, l'italien aurait pu lui mettre son poing en pleine figure, mais il n'en avait même pas la force.

" - Je crois que dans ces moments là on est sensé dire félicitations non ? Alors félicitations." fit-il sans grande conviction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Lun 25 Juil - 19:24


❝ Rien qu'un petit verre ❞Léandro La réaction de Léandro me surprenait, je n’en revenais pas qu’il n’est pas saisis cette occasion pour au moins m’en mettre une, non pas que je voulais à tout prix recevoir son poing sur ma figure, mais lorsque j’étais revenu à Chicago et qu’il avait appris qui j’étais et ce que j’avais fait, il avait été clair, je n’avais le droit de faire le moindre faux pas avec la jolie blonde qui était son amie. Bon même si dans cette situation, le faux pas, on l’avait commis à deux, puisqu’après tout pour qu’elle puisse tomber enceinte, que cela soit voulu ou non, il fallait bien que Leslie, comme moi y participe. J’haussais les sourcils, complètement surpris et pris à contrepied, je ne savais plus quoi dire ou encore quoi faire, je me contentais pour le moment juste d’apporter ma main à mon front que je venais gratter du bout de mes doigts. « Hum… Oui… Merci… » Au final, dans le ton de ma voix, il devait sans doute y avoir exactement la même conviction que lui, non on n’était pas copain et il ne serait très certainement pas mon témoin si un jour je devais me marier, mais c’était bizarre, perturbant de le voir ainsi. « Tout va bien ? » Je n’en revenais pas d’être en train de lui demander comment il allait, en trois ans que j’étais revenu à Chicago et à peu près autant que l’on se connaissait, c’était la toute première fois que je lui posais cette question, était-ce l’effet du whisky qui me faisait cela ? D’ailleurs en parlant d’alcool, je reprenais mon verre en main pour pouvoir en savourer une nouvelle gorgée qui me faisait que je dépassais la moitié de ce qui m’avait été servis il y a quelques minutes. « Je sais qu’on n’est pas de grands amis tous les deux et qu’on préfèrerait sans doute se taper dessus plutôt que de s’entendre… Mais disons que si tu as envie de parler… Je suis là. » Oui, c’était définitif, je devais complètement fou, venir dans un bar pour me changer les idées, oublier le temps d’une soirée que j’allais devenir papa ne m’allait pas, j’étais loin d’agir comme je le ferais au quotidien. Passant ma main dans mes cheveux, je tournais mon regard à nouveau vers Léandro, en même temps, si moi je n’allais pas bien, lui semblait encore plus mal, l’alcool devant beaucoup aider et au fond de moi je ne pouvais pas oublier que c’était un ami proche de Leslie, rien que pour cette raison, malgré tout, s’il avait besoin de mon aide il l’aurait.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Lun 25 Juil - 20:07

Léandro est un homme impulsif et violent, mais, ce n'ai pas pour autant qu'il frappait tout ce qui se trouvait sur son chemin. Bien sûr qu'au début en apprenant qu'Emil était revenu en ville, et qu'il avait appris ce qu'il avait fait à Leslie, il avait eu envie de le frapper, mais à quoi ça aurait servit ? Se défouler ça c'était certain, mais si la blonde tenait à qui, alors il n'avait pas d'autres solutions que de ranger sa rancoeur et sa colère et de la laisser vivre son' bonheur comme elle le souhaitait. C'était la moindre des choses qu'il pouvait faire pour elle.

La question que venait de poser Emil, fit instantanément relever la tête de l'italien. Avait-il bien entendu ? Il venait de lui demander s'il allait bien ? Pourquoi ça l'intéressait maintenant alors que durant trois longues années il ne s'en était pas soucié. L'effet de l'alcool faisait dans doute son travail. À vrai dire, lui aussi de son côté commençait à avoir la langue qui se déliait. Il commanda un énième verre et le but d'une traite. Puis, en le reposant vide sur le comptoir, il mit son visage dans ses mains et soupira. Il était au plus mal et la seule personne qui était là pour l'écouter c'était l'homme qui avait fait souffrir Leslie. Qu'est-ce qui n'allait pas chez lui ?

" - Tu crois que je serais ici si tout allait bien ? Je crois qu'on est tous les deux dans le même bateau mec."

Il finit par se passer la main sur le visage pour essayer de se détendre.

" - Y'a un peu plus d'un an, j'ai perdu mon meilleur ami dans une intervention où j'avais décidé d'y aller sans attendre les renforts. Il a perdu la vie à cause de moi, et moi j'ai échappé à la mort. Je suis resté plusieurs mois dans le coma et au final, en sortant de mon sommeil le médecin m'a dit que j'aurais des pertes de mémoire. Au début ça allait, mais depuis quelques temps ça devient insupportable. J'oublie tout bordel.. Et personne n'est au courant au boulot, je suis obligé de le cacher si je veux garder mon job, mais quand ça va se savoir, je suis bon pour le placard je le sais et j'ai pas envie. Être flic c'est le seul truc que je sais faire. Si je peux plus faire ce métier, j'aurais plus qu'à me foutre en l'air."

Léandro c'était confié au jeune pompier sans réellement savoir ce qui lui avait pris. Il ignorait même s'il pouvait lui confiance, mais maintenant c'était dit. Il en payerait les conséquences comme tout le reste. Se foutre en l'air, il y avait pensé plus d'une fois après la mort de son meilleur ami, la culpabilité le rongeait un peu plus chaque jour et ça devenait insoutenable. Il ne s'était jamais confié sur cette épreuve très dure de sa vie. Pourquoi à Emil ? La seule explication était l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Ven 12 Aoû - 12:47


❝ Rien qu'un petit verre ❞Léandro C’était un peu la soirée improbable, déjà je me retrouvais au bar avec Léandro, on n’était pas en train de s’engueuler, ni même de se provoquer pour en arriver aux mains, autant dire que ce qui était en train de se passer était une grande première. Encore plus lorsque je m’étais confié à lui, lui annonçant que Leslie, son ami, était enceinte et que le père n’était nulle autre personne que moi, celui qui ne pouvait pas se voir, tout comme je ne pouvais pas me le voir. Et cerise sur le gâteau, je venais de lui proposer de me parler s’il en avait envie, sérieusement, qu’est-ce qu’il y avait dans ce verre de whisky pour que les choses soient aussi différentes de d’habitude ? La réponse du policier ne m’étonnait guère, je ne m’attendais pas à ce qu’il me confie ses problèmes, qu’il me dise pourquoi il était ici en train d’enchainer les verres comme on enfile les perles pour faire un collier, mais je lui avais demandé et le pire, c’était que j’ignorais pourquoi j’avais fait ça… Sans doute parce qu’il était ami avec Leslie, je ne voyais que cette option-là.

Je ne répondais rien, déviant mon regard de Léandro pour le reposer sur le verre que j’avais entre mes doigts, avant de l’apporter à mes lèvres pour le terminer, j’avalais à peine la dernière gorgée de whisky, que la voix de mon ami de comptoir du soir ce faisait entendre à nouveau. Est-ce qu’il était réellement en train de me dire ce qu’il n’allait pas ? Je restais surpris par ses confidences, mais en même temps, je comprenais sa présence dans ce bar à enchainer les verres d’alcool. Je ne pouvais que comprendre son angoisse, si jamais un jour quelque chose menaçait que je perde mon emploi, que je ne puisse plus être pompier, je ferais tout pour cacher à tout le monde ce « problème » pour continuer à être le lieutenant que j’étais, même si je devais en baver pour rester l’homme que tout le monde connaissait. Alors, forcément, je ne pouvais pas blâmer Léandro de vouloir garder pour lui ses pertes de mémoires en plus de sa peine, je n’osais pas imaginer comment je pourrais être si jamais un jour je perdais Leslie. « Je… Je ne savais pas pour ton meilleur ami… Je suis désolé. » Qu’est-ce que je pouvais lui dire de plus ? Je doutais pouvoir trouver des mots qui auraient un impact assez grand pour qu’il aille mieux, pour lui, visiblement son meilleur remède pour le moment c’était l’alcool, même s’il me parlait de ses problèmes de mémoires. « Tu as pu revoir un médecin depuis que tes pertes de mémoires se sont accentués pour avoir un avis, savoir si c’était permanent ou si c’était passager ? … Je sais qu’on est pas les plus grands amis, mais tu as de l’importance pour Leslie et je sais aussi que dans ta situation, je ne dirais rien à personne pour continuer d’être pompier, alors je ne dirais rien. Mais tu devrais essayer d’avoir l’avis d’un autre médecin, de savoir ce qu’il en pense sur les pertes de mémoires que tu as aujourd’hui… A partir du moment où la visite n’est pas officiel, tu ne risques pas ton emploi. » Je n’en revenais toujours pas que Léandro m’est confié ce qu’il avait sur le cœur, mais je n’en revenais encore moins de ce que je venais de lui dire, mais d’un côté, tant qu’il n’allait pas voir le médecin en tant que policier et qu’il ne mentionnait pas cette visite médical auprès du district où il travaille, il n’avait rien qui l’empêchait de consulter un médecin.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson] Ven 12 Aoû - 13:50

Léandro ne s'était pas attendu à une soirée comme celle-ci. Il s'était habitué à sa solitude et le fait qu'Emil soit là n'était vraiment une bonne chose. Du moins c'est ce qu'il avait pensé lorsqu'il avait débarqué à ses côtés au bar. Puis finalement, l'alcool avait déjà dû faire effet sur lui et il n'avait pas cette envie qu'il avait toujours en voyant le pompier. Le frapper n'était pas une option qui lui était venu à l'esprit, aller savoir pourquoi..

Au contraire, le beau brun avait même confié à Emil une partie de sa vie que personne ne connaissait. Et ça c'était une preuve énorme qu'il n'était pas dans son état normal, il voulait juste oublier tout ce qui lui passait par la tête et, ces verres d'alcool était une bonne solution. Il en avait presque oublié que son camarade lui avait dit que Leslie était enceinte et que c'était lui le père. Tout ce qui se passait ce soir n'était pas normal et ils le savaient tous les deux et pourtant, ils étaient là, assis côte à côte presque comme deux amis, alors qu'ils ne l'étaient pas du tout.

" - Personne ne le sait et c'est sans doute mieux comme ça.."

L'italien avait toujours été quelqu'un de très secret, très mystérieux. Il n'aimait pas déballer sa vie à tout le monde. De plus, il était très solitaire ce qui n'arrangeait pas vraiment les choses, mais il s'était habitué à son mode de vie et il aimait être comme ça. Sauf que.. Depuis quelques temps, il ne pouvait pas nier que sa coéquipière, Hailey l'attirait très fortement, mais il préférait nier l'évidence pour éviter de souffrir.

" - Non.. J'ai pas été en revoir un.. Ça pourrait être une bonne idée sauf que même en tant que civil, ils vont me demander ce qui s'est passé et je pourrais pas dire que je suis tombé dans les escaliers. J'ai passé 8 mois dans le coma pour au final me battre avec la mort et en sortir encore plus mal qu'avant. J'aurais sans doute mieux fait de ne pas me battre.. Sauf que.. J'aurais pas connu une personne exceptionnelle.. Alors on peut dire que c'est un mal pour un bien." fit-il en ricanant puis finissant son verre.

Il en commanda l'énième de la soirée, ce qui n'était sans doute pas très bon pour sa mémoire, mais qu'importe, il s'en fichait pas mal pour dire vrai.

" - Finalement c'est pas si mal que ça quand on se tape pas sur la gueule, tu trouves pas ?"

Il passa sa main dans ses cheveux et sentit soudain sa tête tourner, puis il fut prit de vertiges. Il ferma les yeux quelques secondes pour essayer de retrouver une vue normale puis, il fit comme si de rien n'était, comme toujours, c'était sa meilleure défense.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson]

Revenir en haut Aller en bas
Rien qu'un petit verre [Feat. Emil Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un petit verre pour la route
» urgent ! comment on s'enlève un bout de verre dans le pied ?
» Congélation en pots de verre ?
» petit craquage mais bien ciblé !
» L'histoire de petit Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: And what about you? :: Anciens RPs-
Sauter vers: