Partagez|

balade sous le soleil - w/ milo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 17
Métier : agent fédéral dans la lutte anti-terroriste
J'aime : les courbes masculines l'ont toujours attirées. Ce n'est pas qu'elle n'aime pas les femmes, mais elle ne se verrait pas sortir avec quelqu'un du même sexe qu'elle
Situation amoureuse : célibataire, amoureuse de son métier et libre de faire ce qu'elle veut, quand elle veut. Il lui arrive de sortir, le soir et d'aller dans le lit du premier venu...
Relationship :

Juliet est née à Manhattan et y a toujours vécu, jusqu'à ce qu'elle aille vivre à Brooklyn chez sa tante ➸ elle a vécu une enfance heureuse, malgré les nombreuses règles qu'elle devait suivre pour éviter ses allergies comme celle à la viande qui l'a obligé a devenir végétarienne ➸ ses parents sont morts quand elle avait 15 ans, dans les attentats du 11 septembre 2001 parce qu'ils travaillaient dans l'une des deux tours jumelles ➸ ça a été un traumatisme à l'époque, elle a du changer de collège parce qu'elle revivait toujours les moments comme celui où elle a apprit que les tours s'étaient effondrés et qu'elle a su que ses parents y étaient morts ➸ sa tante Margaret l'a recueilli et l'a aidé du mieux qu'elle pouvait, à remonter la pente. Elle lui doit tout ➸ c'est un reportage sur les agents fédéraux dans la lutte anti-terroriste qui l'a décidé à faire ça, plus tard ➸ elle s'est donnée à fond pour aller à Quantico ➸ elle y a retrouvé Joan, une très bonne amie, lors de son passage à l'Académie. D'ailleurs, les professeurs de leur promotion ont rapidement compris qu'elles feraient un binôme excellent sur le terrain ➸ avant d'être en duo avec Joan, les instructeurs pensaient qu'elle deviendrait tireur d'élite ➸ a la sortie de Quantico, elle est devenu agent fédéral dans la lutte anti-terrorisme avec Joan comme coéquipière. Depuis, elles ont toujours travaillé ensembles ➸ elle a adopté un berger allemand qu'elle a appelé September quand elle est entrée au FBI ➸depuis 2 ans, Juliet a appris qu'elle était atteinte d'une maladie dont elle a parlé à personne





Joan est sa meilleure amie et son binôme au travail, elles sont fusionnelles et s'entendent à merveille. C'est peut-être l'une des seules personnes à qui Juliet a parlé de la mort de ses parents, chose qu'elle évite absolument parce qu'elle souffre ➸





les rp en cours
Date d'inscription : 05/09/2016
Crédit © : ...
Avatar : Johanna Braddy

MessageSujet: balade sous le soleil - w/ milo. Mar 27 Sep - 0:18

balade sous le soleil
milo et juliet

« Les inséparables, tout va bien de votre côté ? », demanda une voix dans l'oreillette. « Tout va bien. Le suspect n'est pas encore sortit de la planque. », avoua l'agent à l'oreillette en lançant un regard complice à sa coéquipière. Depuis qu'elles travaillaient ensembles, leur duo avait surpris plus d'une personne. Elles étaient très complices, elles se comprenaient en un regard, elles s'accordaient sur tout et elles finissaient même les phrases de l'autre, ce qui leur avait valu ce surnom affectueux. Les inséparables. Personne n'avait réussi à briser leur complicité et tout le monde les appelaient ainsi. En mission, ça s'avérait pratique. C'était devenu leur nom de code, au fil du temps.  

Aujourd'hui, les deux jeunes femmes avaient traqué un homme de 37 ans qui était suspecté dans une tentative d'attentat à l'intérieur d'une gare de Chicago. Elles l'avaient discrètement suivit jusqu'à la planque où il s'était réfugié depuis plusieurs heures, ce qui agaçait grandement Juliet. Elle n'aimait pas rester inactive de la sorte, pourtant elle savait que ça devait arriver à cause de son métier et dans ces cas là, elle n'avait qu'une envie : y aller et foncer tête baisser, chose qu'elle ne faisait pas pour ne pas mettre son équipière en danger.

La journée fut longue et ennuyeuse, lorsqu'elle rentra dans les locaux de son travail, il était déjà 18 heures et elle avait rendez-vous avec Milo à 18 heures 30 au parc. C'était jouable, s'il n'y avait pas d'embouteillages dans Chicago. Elle soupira, lorsqu'elle se rendit compte qu'il y en avait. Une fois arrivée chez elle, elle se changea à toute vitesse et mit le collier à September, sa chienne, pour aller se promener. Elle espérait que Milo soit toujours là.

De loin, elle aperçu Milo et accéléra le pas pour le rejoindre en soupirant de soulagement, September la suivant au pied. La chienne se mit à aboyer en voyant son copain, en laisse, à côté de Milo ce qui eut don de faire retourner le propriétaire du berger allemand. Juliet fit un sourire à son ami, avant de l'embrasser sur la joue quand elle arriva enfin devant lui. « Désolé du retard, j'étais en mission avec Joan et pour rentrer après, c'était une horreur. Tu aurais vu les bouchons qu'il y avait dans Chicago, je me demande pourquoi, d'ailleurs. », dit-elle en roulant des yeux. Elle se pinça les lèvres en riant, lorsqu'elle se rendit compte à quelle vitesse elle avait débité sa phrase, ne laissant pas une minute à Milo pour en placer une. « Bref, comment tu vas ? »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 48
Âge : 24 ans
Métier : Maître-chien
J'aime : Hétérosexuel
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 19/09/2016
Crédit © : bazzart
Avatar : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: balade sous le soleil - w/ milo. Mar 27 Sep - 21:56

Balade sous le soleil
Juliet et Milo

   
La journée ressemblait à tant d'autres mais il n'échangerait son métier pour rien au monde. Il aimait ce qu'il faisait. Il était avec les chiens et il les adore et c'est réciproque. Milo a toujours eu ce rapport particulier avec les animaux et surtout les chiens. Au travail il adorerait venir avec Zuko mais il n'a que six mois et il accepte les chiens qu'à partir de dix-huit mois. En attendant, il laisse Zuko dans la maison familiale et ce dernier passe sa journée à dormir en attendant le retour de l'un de ses maîtres. Zuko est un berger allemand, Milo l'a sauvé d'une mort certaine il y a deux mois, il a trouvé le jeune chiot sur le bord de la route, il s'était fait fauché par une voiture. Milo l'avait pris et il avait pris le temps de le soigner, son métier lui avait appris à soigner les animaux même si ce n'est pas mieux que le vétérinaire, du moins il n'était pas dépourvus de compétences devant cette petite bête en souffrance. C'était bizarre ce qui c'était construit entre eux, Zuko paraissait si reconnaissant envers Milo. Pour travailler en tant que maître chien, la personne a besoin de son propre chien sauf que Milo n'en avait pas alors son père est intervenu, il a fait jouer de ses contacts pour que Milo soit intégré dans l'unité. Depuis près d'un an, l'un de ses camarades a une maladie qui l'empêche de se déplacer au travail et Milo a eu la permission de s'occuper de ce gros pépère de cinq ans. Le Berger Allemand se nomme Henry, après un an, le chien a appris à le connaître et lui aussi.

En tout cas, ce soir il va laisser son travail de côté ou pas totalement mais il sort en compagnie de Juliet. Leur emploi du temps respectives leur avait donné du fils à retorde. Avec leur obligations professionnel c'était dur de trouver du temps, même si ils ont des pauses, peu sont en même temps. C'est même grâce à leur travail qu'ils se sont rencontrés.

Le rendez-vous était fixé à dix-huit heures trente. En ayant fini le travail après dix-sept heures, il avait eu le temps de rentrer chez lui tranquillement en voiture et même d'aller prendre une douche. Il savait combien de temps le séparer du parc, en une quinzaine de minutes il y sera. Après sa douche, il a pris Zuko avec lui et ils sont monté en voiture. Il met Zuko devant, sur le siège passager. Son chien ne bougeait pas, ne faisait pas le fou, bien au contraire, il était sage et regarder droit devant lui. Avec la circulation, les quinze minutes se sont transformé en vingt-cinq minutes. Pendant un moment il a eu peur d'être en retard mais finalement il était là de bonne heure. Il allait attendre Juliet dans un coin du parc où ils s'étaient donné rendez-vous pour ne pas se chercher pendant des heures. Zuko voulait courir mais il lui était impossible de le laisser détacher, il se serait mis à courir partout. Et Milo ne pouvait pas courir, il aimerait rester propre sur lui pour Juliet. Alors après avoir marcher, ils se sont mis au point de rendez-vous et ils ont attendus. Juliet n'arrivait pas mais il restait, il savait que ce n'était pas le genre de Juliet de laisser tomber une de leurs sorties, ou même elle l'aurait prévenu, il n'y avait aucun message sur son téléphone.

Tout d'un coup Zuko s'est mis à aboyer, ce qui n'était pas habituel, sauf quand il voyait un autre chien. Milo se retourna, Juliet avançait vers lui avec September. Il adorait la chienne de Juliet et Zuko l'aimait beaucoup aussi. Elle vint à lui et l'embrassa sur la joue. « Ce n'est pas grave, je comprend le boulot et les bouchons ! J'ai mis plus de temps pour arriver ici, les gens débauchent tous à la même heure et les pauvres gens comme nous qui veulent se promener en paix ne le peuvent même pas. » Il rit à sa phrase et au débit de parole de Juliet. Il savait qu'elle voulait s'excuser mais ce n'était rien, l'attendre ne l'avait pas déranger. « Tu es enfin là donc ça va merci. » dit-il pour la taquiner un peu. « Comment tu vas toi ? Tu as passé une bonne journée ? » Il fit signe à Juliet qu'ils peuvent commencer leur balade. Il se mit en marche.
Made by Neon Demon

_________________


   
   

   
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. {Einstein}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 17
Métier : agent fédéral dans la lutte anti-terroriste
J'aime : les courbes masculines l'ont toujours attirées. Ce n'est pas qu'elle n'aime pas les femmes, mais elle ne se verrait pas sortir avec quelqu'un du même sexe qu'elle
Situation amoureuse : célibataire, amoureuse de son métier et libre de faire ce qu'elle veut, quand elle veut. Il lui arrive de sortir, le soir et d'aller dans le lit du premier venu...
Relationship :

Juliet est née à Manhattan et y a toujours vécu, jusqu'à ce qu'elle aille vivre à Brooklyn chez sa tante ➸ elle a vécu une enfance heureuse, malgré les nombreuses règles qu'elle devait suivre pour éviter ses allergies comme celle à la viande qui l'a obligé a devenir végétarienne ➸ ses parents sont morts quand elle avait 15 ans, dans les attentats du 11 septembre 2001 parce qu'ils travaillaient dans l'une des deux tours jumelles ➸ ça a été un traumatisme à l'époque, elle a du changer de collège parce qu'elle revivait toujours les moments comme celui où elle a apprit que les tours s'étaient effondrés et qu'elle a su que ses parents y étaient morts ➸ sa tante Margaret l'a recueilli et l'a aidé du mieux qu'elle pouvait, à remonter la pente. Elle lui doit tout ➸ c'est un reportage sur les agents fédéraux dans la lutte anti-terroriste qui l'a décidé à faire ça, plus tard ➸ elle s'est donnée à fond pour aller à Quantico ➸ elle y a retrouvé Joan, une très bonne amie, lors de son passage à l'Académie. D'ailleurs, les professeurs de leur promotion ont rapidement compris qu'elles feraient un binôme excellent sur le terrain ➸ avant d'être en duo avec Joan, les instructeurs pensaient qu'elle deviendrait tireur d'élite ➸ a la sortie de Quantico, elle est devenu agent fédéral dans la lutte anti-terrorisme avec Joan comme coéquipière. Depuis, elles ont toujours travaillé ensembles ➸ elle a adopté un berger allemand qu'elle a appelé September quand elle est entrée au FBI ➸depuis 2 ans, Juliet a appris qu'elle était atteinte d'une maladie dont elle a parlé à personne





Joan est sa meilleure amie et son binôme au travail, elles sont fusionnelles et s'entendent à merveille. C'est peut-être l'une des seules personnes à qui Juliet a parlé de la mort de ses parents, chose qu'elle évite absolument parce qu'elle souffre ➸





les rp en cours
Date d'inscription : 05/09/2016
Crédit © : ...
Avatar : Johanna Braddy

MessageSujet: Re: balade sous le soleil - w/ milo. Jeu 6 Oct - 22:59

balade sous le soleil
milo et juliet

Juliet se pencha, pour caresser Zuko qui venait de lui sauter dessus. Elle sourit tendrement. Elle trouvait que c'était un chiot incroyablement gentil, elle avait eu l'occasion de le garder une fois et elle avait adoré l'avoir avec elle. Elle grattouilla sa tête, en riant parce que le chiot essayait de la lécher. « Bonjour, toi. », dit-elle à Zuko avant de se redresser et de laisser September jouer avec lui. Elle plongea ses yeux dans ceux de Milo, toujours souriante. « S'il y a bien une chose que je déteste, c'est les bouchons. Tu perds un temps fou, dedans. ». Elle leva les yeux au ciel. C'était une perte de temps et elle n'aimait pas perdre son temps, parce que ça l'empêchait de faire mille et unes choses. Elle était du style nerveuse à courir partout, pour réussir à tout faire dans sa journée. Il ne se passait pas une minute de sa vie, où elle restait inactive, en dehors du soir où elle en profitait pour se reposer. On l'avait cru hyperactive, étant enfant mais ce n'était pas le cas. Elle était juste...très nerveuse. Ce qui l’entraînait parfois à avoir un débit de paroles très rapide, ce dont Milo se moqua gentiment en riant. Juliet plissa les yeux, faussement vexée et lui frappa l'épaule, avant de rire à son tour. « Tu te moques de mon débit de parole », ajouta-t-elle d'une voix aiguë, faisant semblant d'être vexée et de mal le prendre, pourtant son sourire la trahissait. Elle ne savait pas le bouder. Elle secoua légèrement la tête. Elle savait qu'il adorait se moquer d'elle, dans ces cas là. Il faut dire qu'elle était un sacré numéro, parce qu'elle paraissait deux fois plus excitée qu'habituellement. Elle était déjà une boule d'énergie, mais dans ces moments, c'était pire.

Après plusieurs éclats de rires, ils commencèrent à marcher ensembles. Juliet gardait toujours un oeil sur September, qui s'occupait de Zuko comme de son propre chiot. Elle s'était toujours demandée comment elle serait, avec une portée de chiot et elle avait un semblant de réponse en la voyant agir avec le petit berger allemand. Juliet sourit, son regard se tournant vers son ami. « Ca va, ma journée était longue...mais ça a été. Et toi ? », demanda-t-elle en souriant. Elle était contente d'être en sa compagnie...Sa présence l'apaisait, la plupart du temps et il lui permettait d'oublier ses démons. Elle n'arrivait pas à expliquer ce qu'elle ressentait en sa présence, mais c'était au delà de l'amitié. Elle le voyait peut-être comme...un frère ? Elle ne savait pas trop. Elle était perdue.  


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 48
Âge : 24 ans
Métier : Maître-chien
J'aime : Hétérosexuel
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 19/09/2016
Crédit © : bazzart
Avatar : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: balade sous le soleil - w/ milo. Dim 9 Oct - 21:41

Balade sous le soleil
Juliet et Milo

 
Beaucoup d'hommes sortent avec des bébés pour attirer les filles,lui a Zuko et attire Juliet et ça lui convient parfaitement. Elle adore son chien et Zuko aime Juliet en retour. Il pense aussi qu'il l'adore car elle vient avec September. En parlant de sa chienne, elle apprécie beaucoup Milo. Pendant qu'elle dit bonjour à Zuko, Milo se penche vers September qui est vraiment sage, ça se voit que c'est une grande fille. Zuko est insupportable en laisse, il voit un papillon il se met à courir alors que September reste en plus. Après c'est du dressage mais Zuko n'a pas l'air d'aimer ça. « C'est sur qu'on en perd du temps. Mais bon, si on en veut pas faudrait habiter en campagne et ce ne serait pas pareil. » Les bouchons ne le dérange pas plus que ça. Ce qu'il aime c'est la musique et chanter alors dans sa voiture et dans les bouchons il peut écouter sa musique plus longtemps ainsi que chanter plus longtemps. Ca se voit que ce que voulait faire Milo c'était de la musique, il est toujours à chantonner un air qui lui passe dans la tête. Quelques fois il regrette que son père l'ai empêcher de faire ce qu'il voulait. Maître chien ça l'intéresse mais il le fait aussi pour son père, de toute façon, comme sa mère n'est plus de ce monde, son père a un total contrôle sur lui et il n'est pas assez puissant pour le contredire. Puis il est reconnaissant envers l'aide que lui a donné son père, qui sait ce qu'il serait devenu si il n'avait pas été là, malgré que l'action de monsieur Kennedy soit dans son intérêt avant celui de son fils. Mais Milo aime se dire qu'il était inquiet pour son fils donc il l'avait aider.
Juliet frappa gentiment le bras de Milo et il rit encore plus. Puis il l'a prit contre lui et lui demande de le pardonner. «  Je ne veux pas que tu boudes. Quoique ça te va bien » dit-il en la faisant reculer pour qu'il la regarde mieux. Tout ce que Milo lui disait n'était pas méchant, bien au contraire, c'était même des compliments. Puis Juliet ne prend jamais rien mal quand Milo parle donc ça lui permet de se moquer gentiment de son amie. Il aimait la voir car elle met vraiment de la bonne humeur, elle ne laisse jamais voir sa tristesse, elle essaie toujours d'avoir le sourire et c'est vraiment agréable à voir pour lui. Leur sorties sont hebdomadaire quand leurs travaux respectifs le leur permet et Milo commence à prendre goût à ses sorties  à la limite de n'attendre que ça. A vrai dire c'est la seule chose qu'il fait de sa semaine. On pourrait croire qu'il a beaucoup d'amis mais pas tant que ça donc ses soirées sont souvent ennuyante. Il essaie de ne pas le faire voir mais le plus souvent, il essaie de faire tenir en longueur leur sortis pour ne pas se retrouver seul d'un seul coup lorsqu'elle tourne le dos pour rentrer chez elle.


Quand il est chez lui, il doit toujours avoir un regard sur Zuko car c'est uen vraie boule d'énergie et parfois ça en devient épuisant, quand il est avec Juliet et September c'est différent, la chienne s'en occupe vraiment bien, bon Zuko l'embête de temps en temps mais il est calme. Milo sent parfois son bras qui s’étire car Zuko tire sur sa laisse parce qu'il a dut encore voir un papillon. Il hausse les épaules, il ne sait pas trop quoi lui dire, c'était une journée simple, il ne s'était pas passer grand-chose donc il lui dit un simple. « Ca va. On n'a pas fait grand-chose, on s'est occupé de nos chiens respectifs. C'est triste à dire, mais des fois quand il y a de la drogue par exemple à aller chercher avec les chiens, c'est bien, ça met un peu de mouvement. » Il la regarde en souriant jusqu'à ce qu'il lui dise « Enfin j'ai attendu ce moment de la journée depuis que je suis parti au travail donc ça me fait vraiment du bien d'être là. » Il montre un peu sa vision d'elle mais a peur qu'elle ne voit pas comme lui pourrait la voir donc pour se calmer intérieurement il dit « En plus on a de la chance, il fait super beau » Ce n'était pas de l'amitié qu'il ressentait pour elle. A partir du moment où il attend qu'une chose c'est de la voir, alors il sait qu'il ressent plus que de l'amitié. Il est hésitante sur ses sentiments mais tout ce qu'il sait c'est que dès qu'il la voit, son coeur s'emballe.
Made by Neon Demon

_________________


   
   

   
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. {Einstein}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: balade sous le soleil - w/ milo.

Revenir en haut Aller en bas
balade sous le soleil - w/ milo.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Agnès sous le soleil ;-)
» Sous le Soleil brûlant d'Afrique
» Sébastien Roch dans Sous le soleil
» Sous le soleil guadeloupéen .....
» Bonne Mardi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: Chicago City :: West Side-
Sauter vers: