Partagez|

leslie o'lawlor-caldwell ○ titreàfaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 270
Métier : ambulancière, amoureuse de son métier.
J'aime : les hommes c'est les plus beaux.
Situation amoureuse : mère célibataire, séparée de son ancien compagnon.
Date d'inscription : 08/02/2016
Crédit © : ...
Avatar : Lauren German

MessageSujet: leslie o'lawlor-caldwell ○ titreàfaire Mer 2 Mar - 22:06

Fiche
leslie o'lawlor-caldwell

- Citation au choix -

Qui es-tu ?

Prénom(s) : leslie, autrement appelée les' pour les amis ou lili par sa fratrie.
Nom : o'lawlor par sa mère, caldwell par son père ce qui donne o'lawlor-caldwell
Date et lieu de naissance : 09/03/1981, chicago.
Âge : 34 ans.
Scénario, inventé : inventé, bien sûr.

Métier/Études : ambulancière.
Situation amoureuse : célibataire, même si son coeur a toujours appartenu au même homme.
Orientation sexuelle : hétérosexuelle, bien que brisée par les deux seuls hommes de sa vie
Groupe : Back to the Futur
Avatar : lauren german
Raconte nous ton histoire
L’histoire commence par une belle histoire d’amour, entre un homme et une femme. Elle s’appelait Ailionor O’Lawlor, son père fut muté d’Irlande jusqu’aux Etats-Unis lorsqu’elle avait 15 ans et elle a rencontré Richard Caldwell durant le collège. Au fil du temps, un amour d’adolescence se formait et ils traçaient leur chemin ensembles… Finalement, le temps passa, le collège se finissait et ils devaient faire des choix pour leurs études. Ces choix, ils les ont toujours pris à deux. Ils s’aimaient et ne voulaient pas être séparés. Elle devint ambulancière et il fit des études pour devenir chirurgien cardiaque. Ils ne se voyaient pas beaucoup, mais le peu de temps qu’ils passaient ensembles renforçait leur amour. Ils ont fini par se marier et ils ont commencé à fonder leur famille à 20 ans, quand naquit leur première fille. Jusqu’à Leslie, ils ont eu 3 garçons et une autre fille. Leslie…Ah la petite Leslie. Sûrement la plus fougueuse des 5 enfants. Elle est née à Chicago, le 9 mars 1981. Des enfants O’Lawlor-Caldwell, c’était la plus intelligente. Dès son plus jeune âge, elle a été diagnostiqué « surdouée » par les médecins. Elle a été dans les meilleures écoles, dans les meilleures classes et elle travaillait beaucoup. Comme ses aînés, elle avait un chemin tracé d’avance. Un grand avenir l’attendait, à vrai dire ! Elle serait avocate, selon ses parents. Elle avait la force de caractère, la ténacité et ce côté têtu qu’ils avaient tous. En vérité, la petite fille rêvait d’autre chose…elle voulait devenir ambulancière, « comme maman ! » disait-elle. Ses parents s’y opposaient fermement. Pourquoi ne voulait-elle pas faire de grandes études alors qu’elle en avait les capacités ? Elle devait en profiter ! Ils ne comprenaient pas ce choix mais elle était certaine de ce qu’elle voulait faire. Elle n’avait que 8 ans, elle était petite et elle avait le temps de changer. Ce n’était qu’une décision passagère, plus tard elle se plierait à ses obligations et ferait de grandes études. C’est ce qu’espéraient ses parents. En vérité, cela ne changea pas. Elle se sentait comme un poisson dans l’eau à la caserne, elle aimait passer son temps au milieu des camions. Celui qu’elle préférait, c’était l’ambulance. Lorsqu’il n’y avait pas d’intervention, elle pouvait y passer des heures. Elle avait même le droit d’y faire ses devoirs, à condition de ne rien toucher. Lorsque l’alarme sonnait, que les camions partaient ; elle se faufilait dans la salle de repos pour embêter ceux qui restaient. Tout le monde connaissait la petite tête blonde qu’elle était, c’était comme une deuxième famille à la caserne. Au même titre que ses parents ou ses frères et sœurs ; ils avaient tous le droit de l’appeler par son surnom le plus intime…Lili. Ses amis l’appelaient Leslie, ou Les’ mais hormis sa famille et les membres de la caserne, personne n’avait le droit de l’appeler Lili. Si ! Il y avait un ami qui avait le droit de la surnommer de la sorte et il était le seul. Emil. C’était le neveu de l’un des pompiers de la caserne, elle le connaissait depuis toujours. En vérité, elle ne se souvenait pas de la manière dont elle l’avait rencontré ni quand elle l’avait vu pour la première fois. Ils avaient le même âge, sa mère et son oncle travaillent ensembles alors ils se connaissaient probablement depuis le berceau, avant même de savoir marcher ou parler. Elle s’était toujours amusée à imaginer ça. Il était son ami le plus proche, puisqu’elle avait toujours été indépendante et solitaire, à cause des autres enfants qui la rejetaient durant l’enfance. La cause ? Etre surdouée n’était pas normal, pour des jeunes enfants. Elle était « bizarre ». Elle n’avait jamais compris. C’était à cause d’eux, qu’elle était devenue renfermée et solitaire, alors qu’elle était pétillante et joyeuse avant. Emil était le seul à retrouver en elle, ce côté extravertie qu’elle avait toujours eu. Elle ne se cachait pas avec lui.   

Alors qu’elle grandissait, ses sentiments envers Emil passaient de l’amitié à l’amour. Durant l’année de leurs 17 ans, il lui offrit son premier baiser. Il était son premier petit copain, son premier amour. Il la faisait autant rire que pleurer, ils étaient toujours présents l’un pour l’autre, il la rendait vraiment heureuse et elle était folle amoureuse. Il y avait un feeling particulier entre eux, que l’adolescente n’avait jamais su expliquer. En bref : ils avaient une relation parfaite, un peu tendue parfois à cause du caractère explosif de Leslie mais rien ne pouvait les séparer. Enfin, rien…C’est vite dit. Ils étaient ensembles depuis 4 ans lorsqu’un terrible accident survint. Un accident de moto, dont ils furent victimes. Les séquelles pour Leslie furent importantes. Elle resta dans le coma durant une longue semaine ; elle avait plusieurs côtes cassées, une jambe fracturée, une commotion cérébrale, des hématomes et des égratignures un peu partout. Elle en aurait pour plusieurs mois de rééducation. La semaine qui suivit, seule la famille était autorisée à venir. Elle était très faible et très fatiguée. Malgré tout, les médecins acceptèrent son retour à la maison deux semaines après l’accident. Son état semblait s’améliorer et ils étaient persuadés qu’elle se reposerait mieux dans un endroit familier. Entouré de sa famille, elle passait son temps à dormir, à regarder la télé, à lire, etc. Elle n’attendait qu’une personne : Emil. Elle savait qu’il allait bien, ce qu’elle ne sut jamais c’est qu’il était venu, mais que ses parents l’avaient repoussé. Ils ne voulaient plus le voir, sous prétexte qu’il avait envoyé Leslie à l’hôpital, qu’elle avait été à deux doigts de mourir à cause de lui. Elle resta alitée plusieurs semaines, déprimant totalement. Ses frères et sœurs faisaient tout pour la réconforter mais rien n’y faisait : Emil était partit et le médecin pensait qu’elle ne pourrait jamais devenir ambulancière, l’état de sa jambe n’étant pas très favorable. Elle se renferma et se réfugia dans sa rééducation, dans laquelle elle y mit toute son énergie.

Un an et demi s’écoula tranquillement, son quotidien était rythmé par ses séances de rééducation et l’équitation. Le médecin avait conseillé à la jeune femme de monter à cheval, il s’agissait pour lui d’une excellente thérapie autant motrice que psychologique. Elle y prenait beaucoup de plaisir et faire une activité comme celle-ci l’aidait à tenir le coup et à ne pas sombrer dans la dépression. Durant toute cette période, les chevaux furent ses meilleurs amis. Elle y rencontra même un homme ! Il était charmant, courtois, drôle et elle s’entendait bien avec lui. Elle n’envisageait aucune relation avec lui, hormis de l’amitié parce qu’elle était encore brisée par Emil. Pourtant…pourtant, il y eut plus. Un jour, alors qu’ils étaient en balade : il avoua ses sentiments à Leslie et l’embrassa. Charmée par son discours, envouté par ses lèvres : elle approfondit le baiser et ce fut le début d’une belle histoire. Ils firent leur bout de chemin ensembles, elle était persuadée qu’il était enfin l’homme qu’il lui fallait et elle était heureuse. Elle réalisa son rêve de devenir ambulancière, emménagea avec son petit copain avant de l’épouser. Ils filaient le parfait amour. Tout ce qui leur manquait, c’était un bébé. A 26 ans ; après plusieurs nausées, des règles en retard et des signes de grossesses apparents ; Leslie fit un test, dont elle attendit de longues minutes le résultat aux côtés de son époux. Le signe « + » apparu à l’écran et les futurs parents se mirent à pleurer de joie, le prenant mutuellement dans les bras. Les 9 mois de grossesses furent un plaisir pour Leslie, hormis les nausées, les vertiges, les contractions de Braxton Hicks sur les derniers mois et tous les autres aspects négatifs d’une grossesse : tout se passa à merveille. L’accouchement fut long et douloureux, mais Leslie affirmera toujours qu’il s’agit du plus beau jour de toute sa vie et que l’arrivé de sa fille est une bénédiction.

Durant les premiers mois après l’arrivée de la petite Claire, tout se passa à merveille avant que son époux ne change totalement de comportement. Il devint violent, méchant, agressif. Leslie ne le reconnaissait plus, elle ne comprenait pas ce changement de personnalité. Elle espérait que ça ne soit qu’une mauvaise passe, jusqu’au jour où il commit l’irréparable : elle fut retrouvée dans son logement, inconsciente et presque morte. Elle avait des blessures graves, qui la conduisirent à l’hôpital. Elle y resta plusieurs semaines, dont quelques jours dans le coma. Lorsqu'elle se réveilla, elle dénonça son mari. Quelques temps plus tard, l’affaire était bouclée, il allait en prison et elle divorçait. Détruite, elle s’imaginait ne plus pouvoir aimer un homme ; elle restait forte pour Claire. Elle n’était plus la petite fille rebelle, qui disait merde à tout le monde et qui était plus combative que quiconque. Elle avait toujours cette force de caractère qui l’avait aidé à avancer dans la vie mais elle était posée et concentrait sa vie autour de sa passion et sa fille.

Les années défilèrent tranquillement, jusqu’au retour d’un être aimé. Emil. Il avait changé, si bien qu’elle ne le reconnu pas tout de suite mais lorsqu’elle apprit son identité, une colère et une déception enfouit refirent surface. Il était temps de régler ce qui n’avait pas pu être réglé par le passé. C’est à ce moment-là, qu’elle apprit le mensonge de ses parents. Elle ne pouvait pas croire qu’ils avaient fait ça. Ça aurait tout changé, à l’époque… elle était tellement déçue par leur attitude, puisque s’il y avait bien une personne qui devait prendre cette décision : c’était elle. Hors, elle n’aurait jamais éloigné Emil d’elle. Au contraire. Elle ne le tenait pas pour responsable de l’accident. Mais…elle lui en voulait encore, d’être partit. Il ne s’était pas battu  pour la revoir et elle se souvenait de la douleur qu’elle avait pu ressentir à l’époque. C’est après plusieurs semaines de réflexion, qu’elle décida de lui pardonner. Certaines choses appartenaient au passé et elles devaient y rester. Elle battit une amitié à ses côtés, décidant de lui dévoiler la nouvelle Leslie : la femme posée et beaucoup moins aventurière qu’avant, la maman qu’elle était et l’ambulancière passionnée. Elle n’était plus l’adolescente qu’il avait connu. Elle était différente, mais toujours fidèle à ses conviction. Niveau bouleversement, cette année-là marquait également le retour de son ex-mari. Il était libéré de prison, parce qu’il avait « bien agit ». Il l’approcha plusieurs fois, mais rien ne se passa de bien sérieux jusqu’aux lettres. Il la menaçait de la tuer, elle avait gâché sa vie et il comptait bien lui faire payer tout ça. Aujourd’hui, les lettres de menace ont cessé. Cela fait quelques mois et Leslie trouve ça étrange. Quant à sa vie, elle est calme et posée. Elle est toujours ambulancière, sa fille grandit bien trop vite à son goût, sa famille s’est agrandit et ils sont maintenant 9 personnes dans sa fratrie, elle commence à retrouver des sentiments envers Emil mais s’est toujours promis de ne plus aimer un homme et surtout, elle est heureuse.
Derrière ton écran
Bonjour, je me présente, je m'appelle Manon mais on me connait souvent sous le pseudo de littledancer. J'ai 19 ans et j'habite à Nantes, Loire Atlantique. J'ai découvert le forum sur bazzart et j'ai adoré, d'où la raison de ma venue ! Ayant bien lu le règlement du forum, voici le code de celui-ci code validée par Richard Wolf. Et pour finir je vous aime mes boudins  
MADE BY Odyssea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 127
Métier : Maire de Chicago
J'aime : Tous les habitants de la ville
Situation amoureuse : Veuf
Relationship :
Date d'inscription : 14/11/2015
Crédit © : Petty Faction
Avatar : Simon Baker

MessageSujet: Re: leslie o'lawlor-caldwell ○ titreàfaire Mar 22 Mar - 16:51



Congratulation Invité !

Tout d'abord, Bienvenue sur Challenge Of Chicago

J'ai l'honneur et le plaisir de t'annoncer que tu es désormais validé(e) ! J'ai vraiment adoré lire l'histoire de Leslie, ce que l'on peut dire c'est qu'elle n'a pas eu beaucoup de chance dans sa vie sentimentale, ni même avec ses parents d'ailleurs. Mais toutes ses étapes lui ont permis de devenir plus forte, plus posée et d'avoir une grande priorité dans sa vie : Sa fille !

Etant officiellement un habitant de Chicago, tu peux désormais aller poster ta fiche de lien, mais aussi ta fiche de RP. N’oublie surtout pas de vérifier que ton avatar, ton prénom et ton nom soient bien recensés. Aujourd’hui, on a tous besoin d'un métier pour pouvoir payer les factures ou encore ce faire plaisir de temps en temps, d'un logement où tu rentrerais le soir après le boulot ou en pleine nuit après une soirée avec des amis. Avec la technologie que nous avons maintenant, il est important pour tout le monde d’être munie d’un téléphone pour rester joignable à tout instant, ainsi que d'un compte instagram, afin de partager avec tes amis, ton entourage une partie de ta vie, à travers tes photos.


Toute l'équipe de Challenge Of Chicago est là pour toi dès que tu en as besoin, si tu as la moindre question, n'hésites surtout pas à contacter Richard WolfEmil GraysonLéandro AlvaroLeslie O'Lawlor-CaldwellEvie Darwin

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org
leslie o'lawlor-caldwell ○ titreàfaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Faire disparaître les pores voyants...
» Que faire avec des coings ?
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Bébé de 3 mois qui ne veut pas faire de siestes...
» problème pour allez faire " caca "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: Passport and Identity :: Passport :: Congratulations-
Sauter vers: