Partagez|

Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Mar 3 Mai - 23:37


❝ Un besoin indescriptible de me changer les idées ❞3 000 Volt Hier j’avais appris la grossesse de Leslie, voilà les conséquences d’une soirée où l’on n’avait pas réussi à résister à cette attirance, une seule nuit et elle allait de nouveau être mère, quant à moi j’allais devenir papa pour la première fois. Après cette garde, j’étais directement rentré chez moi, j’avais passé une grande partie de la journée assis sur mon canapé, le regard dans le vide à essayer de comprendre ce qui était en train de se passer, de savoir ce que je voulais, si j’étais prêt. Les messages que j’avais échangé avec Leslie m’avait rassuré, sans pour autant me permettre d’être sûr à 100%, est-ce que j’étais vraiment prêt à devenir papa ? Est-ce que je serais un bon père ? Après tout, j’avais été plus proche de mon oncle que de mon père et le mien était mort il y a trois ans, après dix ans où je ne l’avais pas vu une seule fois. Autant dire, que la journée avait été interminable, d’une lenteur que je ne pensais pas imaginable et surtout d’une prise de tête pas possible, je ne pouvais pas rester ici une minute de plus, si je restais chez moi, j’allais finir par tout retourner, péter un câble tout seul. C’était pour cette raison, que j’avais pris avec moi une bouteille de whisky, c’était l’alcool vers lequel je me tournais quand ça n’allait pas, celui qui me faisait facilement perdre pied.

Cependant, depuis deux heures j’étais partis de chez moi et je n’avais pas encore bu une seule goutte, pour la simple raison, qu’après avoir tourné dans les rues de Chicago avec ma voiture, j’avais fini par m’arrêter devant le logement de l’ex de Leslie, soixante minutes à me demander si j’allais sortir de ma voiture et lui refaire le portrait, autant de temps à ouvrir et fermer le poing de colère. Tout cela pour finalement, remettre le contact et retourner dans le quartier de North Side, il était prévu que je vienne m’occuper de cet enfoiré, mais je n’allais surement pas le faire ainsi, pas maintenant, c’était pour cette raison que je remplaçais cette séance de boxe, pour me rendre chez Maggie. Elle était la seule à savoir pour Leslie, la seule à être au courant que l’on avait couché ensemble, que j’étais le père de des deux enfants que sa coéquipière attendait. Arrivant devant sa porte, je relevais ma main l’apportant à la sonnette, hésitant un instant, me demandant même si c’était vraiment une bonne idée, mais le besoin de me changer les idées me faisait sonner, tenant fermement la bouteille dans mon autre main. « Salut… Je ne savais pas où aller. » Je n’avais pas perdu de temps à trouver le regard de l’ambulancière quand elle avait ouvert la porte, je lui montrais le whisky que j’avais apporté avec moi. Quand on s’était rencontré, elle avait rapidement appris, comme toute la 51, ce qu’il s’était passé entre moi et Leslie, autant dire que l’accueil n’était pas chaleureux, mais le temps avait fini par changer les choses et créer une amitié entre nous, depuis trois ans elle me connaissait, enfin je me doutais qu’elle connaissait les raisons de ma présence et mon besoin de décompresser, il valait mieux que je sois ici avec elle, que dans les rues de Chicago à faire je ne sais quelle connerie. « Je ne te dérange pas j’espère ? »
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Mar 10 Mai - 23:24



Je ne cesse de tourner en rond chez moi, je repense à mon amie qui fait ce malaise, et qui apprends par la même occasion qu'elle est enceinte. Qui me semble être persuadée que le père n'est autre qu'Emil et qui ne semble pas au meilleur de sa forme. Aujourd'hui est un jour non travaillé, je décide donc de ne pas bouger de chez moi et de faire du tri dans mon appartement. Je décide également de faire le grand ménage. Oui voilà, c'est la meilleure option pour le coup. Je ne pense pas à mon amie qui encore à l'hôpital, je ne pense pas à Emil qui doit être aussi un peu secoué, et je ne pense pas non plus à cet homme qui hante mon esprit depuis quelques semaines. Je n'en parle à personne, je préfère tout garder pour moi mais je suis persuadée que ce n'est pas la bonne solution. En fait, c'est sûre que c'est l'idée la plus pourrie, mais je n'ai pas le choix. C'est un collègue et si les autres l'apprennent, tout va devenir compliqué pour moi et surtout pour lui qui n'imagine même pas mes sentiments pour lui. Mon appartement est sans dessus dessous, tellement que je ne sais plus où mettre mes poches poubelles. Je décide de les laisser en plan, avant de m'affaler sur mon canapé pour prendre une pause. Mais seulement trente secondes s'écoulent et j'entends la sonnette retentir. Je tourne la tête vers ma porte, bascule ma tête en arrière, et je râle. Bon sang, c'est quoi ce bordel, qui vient me prendre la tête aujourd'hui. Encore des idiots de démarcheurs je suis sûre. Mais quand j'ouvre la porte, je souris automatiquement. Emil se tient debout avec à la main une bouteille de whisky. Je me déplace sur le côté pour le laisser entrer chez moi. "Et bien maintenant tu sais où tu es..." Je ferme la porte derrière nous et l'invite à s'installer sur le canapé tandis que je vais nous chercher deux verres. "Bon par contre je suis désolée pour cet amas de poubelles, mais il fallait que je fasse du tri.." dis-je en parlant plus fort pour qu'il m'entende. Une fois face à lui, je lève les deux verres, et lui souris franchement. Je m’assoies à côté de lui, et n'attends pas que l'un de nous entame la discussion. Pour le coup, je pense que nous avons tout deux besoin d'un verre. "Tu rigole ou quoi ? Au moins je n'aurais pas à descendre les poubelles toute seule maintenant.." dis-je en riant. Je lui donne une petite tape amicale sur l'épaule. Il faut dire que même si entre nous tout n'a pas bien commencé, aujourd'hui je suis ravie qu'il fasse partie de ma vie, et qu'on puisse avoir des moments rien qu'à nous comme maintenant.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Jeu 26 Mai - 13:36


❝ Un besoin indescriptible de me changer les idées ❞3 000 Volt « Et bien maintenant tu sais où tu es... » Un sourire se dessinait sur mon visage à ses paroles, me prouvant par la même occasion que j’avais pris la bonne décision en venant chez elle au lieu de rester à attendre devant chez l’ex de Leslie pour lui refaire le portrait. « Merci. » J’avais de la famille à Chicago, Colleen et Eileen, mais elles étaient en pleine phase de deuil, le décès de Connor était encore trop frais, puis je n’avais pas envie d’expliquer les raisons qui font que j’ai besoin de me changer les idées. C’était dans des moments comme maintenant que je pouvais compter sur la famille du 51, Maggie en faisait partie et pour le moment elle était la seule à connaitre la vérité. Une fois dans son salon, je prenais place sur son canapé, posant la bouteille sur la table basse, avant de passer ma main dans mes cheveux, puis sur ma nuque, fermant les yeux quelques secondes. « Bon par contre je suis désolée pour cet amas de poubelles, mais il fallait que je fasse du tri... » Je tournais mon regard sur le côté, affichant un léger sourire aux coins des lèvres, je n’avais pas réellement fait attention aux poubelles présentent dans l’appartement de Maggie, jusqu’à ce qu’elle me le fasse remarquer. De retour dans le salon, les deux verres posaient à côté de la bouteille encore neuve, je sentais sa main arriver contre mon épaule en même temps qu’elle avait repris la parole. « Tu rigole ou quoi ? Au moins je n'aurais pas à descendre les poubelles toute seule maintenant... » Je laissais un rire s’échapper de bon cœur, hochant la tête en même temps. « Je vois… » N’en disant pas plus je reprenais la bouteille de whisky, il était temps de l’entamer et boire un premier verre, qui, je n’en doutais pas ne serait pas le seul que l’on allait boire ce soir. Une fois les deux verres remplis, je laissais Maggie prendre le sien avant de relever mon verre légèrement. « Mais avant de s’occuper de tes poubelles… Trinquons à la journée d’hier. » Une journée qui changeait beaucoup de chose dans ma vie, comme dans celle de Leslie, j’avais encore du mal à réaliser tout ce qui était en train de se passer et ce soir plus que jamais, j’avais envie et besoin de me changer les idées, de ne pas rester seul. C’était vers Maggie que je m’étais tourné et visiblement, en voyant le nombre de poubelle qu’elle avait remplis, je n’étais pas le seul à avoir besoin de penser à autre chose. Le verre à mes lèvres, je buvais une première longue gorgée de whisky, sentant le gout de l’alcool, qui me faisait un bien fou, ce n’était pas forcément une bonne idée, mais c’était celle qui me faisait le plus de bien maintenant.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Mar 14 Juin - 20:02


Avec Emil c'était simple comme bonjour de parler. Même si au début, quand je l'ai vu débarquer à la caserne j'étais réticente, il fallait avouer qu'il avait vite fait bonne impression. En plus d'être bel homme, il était gentil, ça m'a donc rassuré sur la relation qu'il entretiendrait avec Leslie. Mes poubelles en plein milieu du salon, mon ami la bouteille dans la main et mon esprit concentré ailleurs c'était juste le parfait scénario catastrophe comme je les déteste. Je savais très bien que cette bouteille on allait la finir, et que comme d'habitude on allait rire mais qu'on allait sûrement vider nos coeurs. J'avais pas envie qu'il sache que j'étais peut être tombée amoureuse d'un collègue, que j'avais peur de tout ça mais surtout ce que je pensais de la grossesse de Leslie. En fait, j'avais un mauvais pressentiment, mais je me devais d'accepter de boire un peu. Je décide de placer ma demande pour les poubelles maintenant, et sur une note d'humour afin qu'il comprenne que ses gros bras me seront très utiles. J'aime m'occuper des choses toute seule en règle générale, mais là un peu d'aide est la bienvenue. Nous voilà donc à trinquer à notre journée d'hier, comme si cela était une chose absolument normale. Je souris à moitié, et j'avale une première gorgée du liquide brun qu'Emil à ramené. Bon sang quel bien fou ça fait. Sur ces pensées, j'avale le reste de mon verre d'une traite, et je reporte mon attention sur mon ami qui me regarde en coin. "Quoi ? J'avais soif" Oui j'ai l'air désespéré, mais tant pis ce verre m'a fait tellement de bien. "Et puis il fallait trinquer à cette journée d'hier donc bon.." Je me rattrape comme je peux, pour ne pas lui paraitre encore plus folle que je le suis. "Dis, je peux te poser une question ?" Et cette question elle me chatouille la langue depuis hier, quoique peut être même depuis plus longtemps. Mais bon j'essaye d'être réaliste, et de me rendre compte que leur relation, à Emil et Leslie, était bien plus qu'amicale depuis très longtemps. Au fond je pense que je suis peut être en train de les envier, je suis en train de me demander si moi aussi j'ai pas rêvé d'une relation comme la leur.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Mer 22 Juin - 0:48


❝ Un besoin indescriptible de me changer les idées ❞3 000 Volt Le verre contre mes lèvres, mon regard était tourné vers Maggie qui venait de boire le sien en à peine deux petites gorgées, ce qui me faisait sourire, prenant tout de même soin de ne pas renverser de whisky, ça serait un véritable gâchis. « Quoi ? J'avais soif… Et puis il fallait trinquer à cette journée d'hier donc bon... » Eloignant un peu le verre, je rigolais à sa remarque, effectivement, le fait qu’elle est soif était une bonne excuse, puis après tout, si j’étais venu chez elle avec une bouteille de whisky entre les mains, ce n’était pas pour qu’on passe la soirée à la regarder, mais bien pour que tous les deux en la termine. Parce que oui, je savais qu’une fois qu’on allait commencer cette bouteille, on ne pourrait pas s’arrêter tant qu’elle ne serait pas vide, nous par la même occasion totalement sous l’emprise de l’alcool, mais c’était aussi des moments comme ça que j’aimais avec Maggie, pas besoin de me prendre la tête, juste décompresser. « Non, mais tu as raison, puis on n’est pas là pour que nos verres durent trois heures ! » Un dernier sourire aux lèvres, j’apportais une nouvelle fois mon verre à ma bouche pour cette fois-ci le boire, l’avalant cul-sec, avant de le reposer sur la table basse qui me faisait face. Ce petit gout que l’alcool fort me laissais, je secouais légèrement la tête, comme pour me remettre les esprits en place, un esprit qui à cette allure-là n’allait pas durer bien longtemps. Attrapant la bouteille sur la table, je l’ouvrais, laissant le bouchon de côté, il y avait fort à parier qu’on allait plus beaucoup en avoir besoin désormais. « Dis, je peux te poser une question ? » Je terminais de remplir le verre de Maggie, avant de mettre mon regard sur elle, mon sourire ne s’effaçait pas, intriguais par ce que pouvait bien être sa question, qu’est-ce qu’elle avait en tête ? « Oui bien sûr, vas-y je t’écoute. » Détournant mes yeux en direction de mon verre que je remplissais à son tour avant de poser sa bouteille sur la table, qu’elle y reste quelques minutes, avant que l’on ne la reprenne en main une fois encore et certainement pas la dernière de la soirée. Moi qui avait peur de déranger Maggie en venant chez elle, maintenant que j’étais en sa présence, je savais que j’avais pris la bonne décision et que j’avais bien fait de me raviser d’aller m’en prendre à l’ex-mari de Leslie ce soir. Mon verre entre mes doigts, je tournais mon visage sur le côté, apercevant l’ambulancière une nouvelle fois, j’attendais de savoir ce qu’allait être sa question, bien qu’il y eût fort à parier que cela allait tourner autour de Leslie, ce que je ne savais pas, c’était si ça allait avoir un lien avec notre relation ou le fait qu’elle était enceinte.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Lun 4 Juil - 13:54

Ah non c'était sur, ils n'allaient pas durer trois heures mes verres. Mais il va falloir que je me calme quand même sinon je vais commencer à parler, et c'est pas tellement bon pour moi. J'ai pas envie qu'il sache que je craque secrètement pour son collègue lieutenant de l'échelle, ni que j'ai pas le courage de lui avouer mes sentiments. En même temps, il n'a jamais montré d'attirance de son côté alors comment je pourrais savoir si je ne fonce pas droit dans le mur. Je commence à trop penser, et je n'ai bu qu'un verre. Bon sang Maggie ! "Et je te rassure, même la bouteille ne durera pas trois heures.." Je ris face à mon ami, un des seuls avec qui j'aime passer vraiment du temps. C'est rare de nos jours de trouver un homme qui ne vous veut que du bien, et finalement je l'ai trouvé même si j'étais réticente à son arrivée. J'avais peur qu'il fasse du mal à Leslie, j'avais peur qu'il soit là pour lui remémorer le passé, mais finalement rien de tout ça ne c'est produit. Et un jour, avec quelques bières on a appris à se connaître, et à comprendre qu'on voulait tout les deux le bonheur de Leslie. Seulement voilà, maintenant j'ai appris qu'il est le père du bébé de mon amie et j'ai l'impression qu'on m'a roulé dans la farine. Je me sers encore un verre, mais ce coup là je ne le descends pas aussi rapidement. Je veux avoir les idées claires pour ce que je vais lui dire. "Bon en soit c'est plusieurs questions que j'ai à te poser. Promets moi d'y répondre sincèrement s'il te plait.." J'ai besoin qu'il soit sincère avec moi, parce que j'en ai marre qu'on me prenne pour la dernière des imbécile. "Ca fait longtemps que tu recouche avec elle ?" Pourquoi passer par quatre chemins, quand on peut faire un tout droit ? Je ne sais même pas si il sait, que je suis au courant qu'il est le père.. "Au fait, je suis au courant que t'es le père !" Je fronce les sourcils, déçue que mes amis ne m'aient rien dit sur leur relation.. "En fait, si je comprends bien ça fait longtemps qu'il se passe quelque chose entre vous.. Mais genre longtemps longtemps !!!" Je suis persuadée qu'il n'a jamais cessé de l'aimer. "Dis moi la vérité, tu n'a jamais cessé de penser à elle, de l'aimer ?" Et je baisse la tête, vidant mon verre d'une traite. En fait je crois que je suis jalouse de leur relation, de ce qu'ils entretiennent. Même si c'est une relation cachée, c'est une magnifique relation qu'ils ont et j'aimerais avoir la même chose. Je m'enfonce dans le canapé, un peu boudeuse, réalisant que je viens de faire subir un interrogatoire à mon ami, simplement parce que moi même je n'arrive pas à avouer mes sentiments à un homme.. "Dé .. Désolée Emi, je sais pas ce qu'il m'a pris..." Et je me ressers un autre verre, toujours la tête baissé. Je ne sais même pas si il va comprendre, ou même se douter de l'état dans lequel je suis à cause d'un homme..

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Lun 4 Juil - 23:45


❝ Un besoin indescriptible de me changer les idées ❞3 000 Volt « Bon en soit c'est plusieurs questions que j'ai à te poser. Promets-moi d'y répondre sincèrement s'il te plait. » Je n’aimais pas vraiment la façon dont commençait Maggie afin de venir me poser une question, enfin plusieurs, ce n’était jamais bon signe, mais depuis trois ans que l’on se connaissait je ne lui avais jamais mentis, enfin jamais à chaque fois qu’elle me l’avait demandé. « C’est promis. » En même temps j’avais voulu lever ma main de libre, comme pour prêter serment, mais je me retrouvais à relever dans un premier celle qui comportait le verre, sans doute les premiers effets de l’alcool, avant de m’en rendre compte et faire le geste exact. « Ca fait longtemps que tu recouches avec elle ? » Sa question eu l’effet d’une bombe, je m’attendais à tout genre de question, mais certainement pas à celle-ci, pas de cette façon et encore moins aussi direct que Maggie l’avait fait. J’ouvrais grand les yeux une fraction de seconde, surpris sans doute par ce qu’elle me demandait ou ne sachant pas trop quoi lui répondre, je laissais le moment de silence, ne répondant rien, me contentant d’apporter mon verre à mes lèvres et boire celui-ci de la même façon que le premier : cul-sec. « Au fait, je suis au courant que t'es le père ! En fait, si je comprends bien ça fait longtemps qu'il se passe quelque chose entre vous... Mais genre longtemps, longtemps !!! » « No… » « Dis-moi la vérité, tu n’as jamais cessé de penser à elle, de l'aimer ? » Qu’elle soit au courant que je sois le père ne m’étonnait guère, je connaissais le lien entre elle et Leslie, donc cette remarque ne me perturbait pas trop, en revanche sa toute dernière question, avait le même effet que la première, une bombe qui m’explosait en plein visage. Je ne savais pas quoi lui répondre, de toute façon peu importe ma réponse, rien ne serait crédible avec ce qu’il se passait en ce moment. « Dé ... Désolée Emi, je ne sais pas ce qu'il m'a pris... » Je baissais mon regard sur le verre vide que je tenais entre les mains, sentant les effets de l’alcool se faire ressentir un petit peu, alors que je gardais le silence. Après un petit moment, je prenais la bouteille en main, me resservant une nouvelle fois, près à avalant mon troisième verre de la soirée, soit bien plus que je n’ai mangé ce soir, mais cela n’avait pas d’importance. « On n’est pas ensemble Maggie, il y a trois mois on a passé la soirée tous les deux et… » Et j’ai merdé, on a merdé, la réponse était au choix, mais au final, sans cette soirée, rien de ce qu’il s’était passé hier ne serait arriver. « On a couché ensemble une fois, une seule fois seulement et on était d’accords tous les deux que cette soirée était une erreur, rien de plus, c’est pour cette raison qu’on a décidé de ne rien dire à personne et de continuer à faire comme si de rien était. » Je tentais de lui expliquer au mieux la situation, après de là à lui dire que je l’aimais toujours, ce n’était pas possible, parce que je n’étais même pas capable de savoir moi-même ce que je ressentais pour Leslie, c’était bien plus simple de la voir comme ma meilleure amie et rien de plus. « Je pense que la journée d’hier nous a complètement perdu tous les deux… Chac… Chacun à sa façon et honnêtement, je ne peux pas t’en vouloir de te poser des questions… Je, j’aurais sûrement fait la même chose à ta place. » Oui, j’aurais fait la même chose, sauf que je ne me serais sans doute pas excusé, mais ça je n’en étais pas sûr, c’était une part de mystère que je ne pourrais pas résoudre. C’était sans doute con, mais j’apportais à nouveau mon verre à mes lèvres, le buvant comme les précédents, au final, ce soir j’avais envie d’oublier, ne plus me torturer l’esprit avec le fait que j’allais devenir père, sentir les effets de l’alcool prendre le contrôle. « Tu... Tu t’rends compte que pendant un moment, je… J’ai cru qu’t’étais jalouse. » Les effets qui commençaient déjà à arriver, je pouvais les sentir, dans la façon que j’avais eu à bloquer sur certains mots ou encore d’en hacher d’autre pour raccourcir mes phrases. Je ne pouvais pas cacher, que je tentais, bien aider par le whisky, de changer de conversation, essayer de nous décontracter, nous changer les idées et penser à autre chose, le sourire que j’abordais en était d’ailleurs la preuve, tout comme le ton ironique que j’avais tenté de mettre.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil Sam 30 Juil - 18:12

Je me rends compte que je ne lui laisse pas une chance de s'explique, je lui déverse tout ce que j'ai sur le coeur en un temps record. J'ai presque honte de moi sur le moment, car finalement qu'est ce que ça peut me faire. Ils ont droit d'avoir une relation si cela leur fait du bien à chacun. Mais merde quel est le problème avec moi. Ah ben oui je sais, c'est l'autre qui me fait tourner la tête, à un tel point que je ne me rends pas compte de l'attitude que j'ai en face de mon ami. Mais au fond je crois être jalouse, non pas de la relation qu'ils ont, mais simplement du fait qu'ils se cachent de moi. "Ouais mais merde quoi, j'ai l'impression que depuis que vous avez couchés ensemble quelque chose à changer ! ET NON, tu me diras pas le contraire." Je tends un doigt vers lui, avec un sourire amusé au coin des lèvres. Je ne peux lui en vouloir, mais finalement je pense que j'avais deviné il y a bien longtemps que leur relation avait évolué. Dans tout les cas je les trouvais très bien ensemble, je me le suis toujours imaginé en secret. "Je ne sais pas si c'est la journée d'hier, car au fond je l'ai appris d'une manière assez particulière. Apprendre que mon amie est enceinte, alors qu'elle même ne le sait pas, je crois que c'est quelque chose d'assez surprenant pour le coup." Je roule des yeux, ce médecin est un véritable idiot en fait. Il m'a posé une belle bombe entre les mains, et je n'ai pas mis beaucoup de temps à la faire exploser. Je prends un nouveau verre, que je descends aussi vite que le premier et je me mets à rire. Je m'en étouffe presque. "Jalouse ? C'est une blague j'espère !!!" Je n'arrive pas à me retenir de rire, et je pense qu'au fond c'est du à l'alcool qui monte très vite. "Non Emil, jamais je pourrais être jalouse de ce qui vous lie. C'est juste que je sais pas trop ce qu'il se passe dans ma tête.." Je préfère mentir à mon ami, plutôt que de l'embrouiller avec mes problèmes existentiels. Je me rends compte que le tas de poubelles est immense dans mon salon, et que les verres qu'on accumule ne nous aide en rien. Je pense qu'on s'en occupera demain. Je regarde mon ami avec un air faussement triste. "Les poubelles attendront demain je crois !" Et je me remets à rire, face à la tête que mon ami me fait.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil

Revenir en haut Aller en bas
Un besoin indescriptible de me changer les idées ∝ Maggie/Emil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» IPLV et Lait modilac riz AR 1 besoin de conseil
» besoin d'infos:coque allongeable et adaptateurs sur chassis
» besoin d'aide pour un nouveau né
» besoin de vos idées pour le syndicat.
» Besoin d'aide pour choisir un siège 0+/1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: And what about you? :: Anciens RPs-
Sauter vers: