Partagez|

drink 'til morning (maggie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 116
Âge : trente-deux ans
Métier : agent fédéral infiltrée
J'aime : les hommes.
Situation amoureuse : c'est fermé.
Relationship : AUXANE la rivalité
MAGGIE l'amie de beuverie
Date d'inscription : 09/05/2016
Crédit © : faust (av.) //
Avatar : gal gadot

MessageSujet: drink 'til morning (maggie) Jeu 12 Mai - 23:25

(nothing grows when it is dark)


« Hé, poupée. Je sais bien que t’es qu’une serveuse, mais si j’te laisse un gros pourboire, t’accepterais de laisser tomber ton haut ? » Lauren tourna la tête vers l’homme qui, passablement éméché, venait de s’exprimer dans un anglais pâteux d’où ressortait un fort accent du sud. A en juger par le regard lubrique qu’il lançait au décolleté qu’elle portait, il n’avait certainement pas besoin qu’elle retire son top pour imaginer le reste – de toute manière, avec les hauts moulants et si peu complets en matière de tissu qu’on la forçait à porter dans cette boîte, personne n’avait besoin d’un dessin pour deviner quel type de corps se cachait dessous. « Désolée mon chou, mais faudra voir ça avec le grand patron. Et puis, elles sont là pour ça. » Elle se força à un sourire complice avant de lui indiquer les danseuses, déjà sur la piste et déjà à moitié dévêtues pour la plupart. La vue de la chaire féminine mise à nue parut suffire à la perversité de l’homme puisqu’il l’ignora passablement, marmonnant quelque chose sur sa poitrine plate qu’elle préféra lyncher. Elle devait rester dans le rôle. Quoiqu’il lui en coûtât. Un sourire avenant sur les lèvres, la fausse serveuse retourna se mettre en sécurité derrière le confort du comptoir où le barman lui tendit un nouveau plateau avant de lui désigner une table, de l’autre côté de la salle principale. « Carré VIP, ils t’ont demandée. » Sérieusement ? Elle retint un soupir et, après un déroulé de hanche, elle obtempéra. La soirée allait être longue.

Elle referma la porte de la boîte derrière elle, enfin changée de ce faux uniforme inconfortable. L’heure affichée sur son téléphone lui indiqua qu’elle avait encore quatre bonnes heures avant d’être forcée de faire son rapport mensuel à son équipier – et la fatigue ne faisait pas mine de vouloir pointer son nez. Alors elle en profita pour taper un sms qu’elle envoya, à l’intention de Maggie. Son rendez-vous quand il lui fallait descendre une, ou même plusieurs, bières autour d’une table sans avoir à se prendre la tête. Ni même à réfléchir à quoique ce soit. Bien que Maggie la connût comme simple serveuse, Lauren pouvait être elle-même en sa présence. Pas de rôle à jouer – son casier était clean, Lori l’avait méticuleusement vérifié après leur première rencontre. C’était une joie et un privilège qui restait rare dans sa position aussi profitait-elle des rares occasions où elles pouvaient se réunir. Peut-être même qu’elle irait jusqu’à boire comme un trou – ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas ressenti les effets d’une bonne gueule de bois.

Le bar se situait à quelques rues, seulement, de la boîte de nuit. Même si c’était dans un quartier qu’elle n’affectionnait pas particulièrement, c’était le plus pratique quand il était question de trouver des pubs – bien que, souvent, des bagarres s’y déclenchaient. Elle devait préserver, un minimum, les apparences. Une serveuse ne pourrait se payer un verre dans l’un des pubs du quartier riche de Chicago. Elle poussa les portes et se laissa tomber sur le premier tabouret qui s’offrit à elle. Un se trouvant de l’autre côté du bar. Elle avait le dos au mur, ce qui lui permettait de garder une vue d’ensemble sur la pièce – un réflexe de fédéral dont elle n’arrivait pas à se défaire, malgré les années passées en infiltration. Elle avait besoin de surveiller tout le monde. C’était plus fort qu’elle. Elle commanda deux pintes et se prit la tête dans les mains. Quelle soirée. Elle relevait la tête lorsqu’elle aperçut Maggie à l’entrée du bar et elle leva le bras pour signaler sa présence. Deux bises et elle lui désigna la pinte. « Tiens, c’est pour toi. C’est ma tournée ce soir. Je te préviens, j’ai l’intention de me prendre une cuite. » Et comme pour appuyer ses propos, elle leva sa pinte, la fit trinquer contre celle de Maggie et elle la porta aussitôt à ses lèvres. « Dure journée ou journée pépère ? »

_________________


( b e l i e v e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie) Mer 18 Mai - 20:08

Encore une fois la journée avait été plutôt calme, et je sentais la fatigue venir rapidement. Je ne voulais pourtant pas rentrer après ma garde, je voulais encore profiter de ma soirée. Je décidais donc de rentrer chez moi pour prendre un bon bain, m'habiller simplement mais assez jolie - on ne sait jamais - et de partir en direction du centre ville. A Chicago on trouve toujours quelque chose à faire si on le souhaite. Je pars donc en direction de ce bar à l'angle, j'y descends quelques bières, puis je décide d'aller danser en boîte de nuit. Sur place je prends encore quelques verres pour me mettre dans l'ambiance. Une fois mes verres vides, je me place sur la piste de danse, où bien évidemment ça sent fort la transpiration. Odeur désagréable, mais bizarrement mon nez s'accommode facilement. Je danse seule, je n'ai invité personne à venir avec moi ce soir, j'avais besoin d'être seule en fait. Plusieurs hommes viennent danser avec moi, certains tentent même de m'embrasser. Je résiste aux cinq premiers, et puis finalement le dernier avec qui je danse est plutôt charmant. Je me laisse donc séduire, et l'embrasse tout en dansant. Tout se passe assez vite au final, et sans que je m'en aperçoive nous nous déplaçons vers les toilettes de la boîte de nuit. Je pense qu'autant lui que moi avons envie de passer à l'acte.

L'heure de rentrer chez moi est largement dépassée, et je suis légèrement fatiguée par cette soirée mouvementée. Pourtant cinq minutes après être sortie de la boîte, je reçois un texto de mon amie Lauren, qui me demande d'aller boire un coup dans un bar. Elle vient de finir le travail, et elle a sûrement pas envie de rentrer chez elle. J'accepte la demande, et je la rejoint rapidement. Une fois sur place, elle me fait signe de la rejoindre du fond de la pièce. Elle m'embrasse puis m'annonce que la tournée est pour elle. "Et bien écoute, la prochaine sera pour moi alors.. Une cuite ? Oula, j'en suis pas très loin moi si je continue encore.." Je ris à mes propres paroles, et nous trinquons avant d'avaler une gorgée de cette bière rafraîchissante. "Journée bien trop calme pour une fois... Et toi ?" Mes épaules s'affaissent, signe d'une journée bien trop longue et bien trop déprimante pour l'ambulancière que je suis.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 116
Âge : trente-deux ans
Métier : agent fédéral infiltrée
J'aime : les hommes.
Situation amoureuse : c'est fermé.
Relationship : AUXANE la rivalité
MAGGIE l'amie de beuverie
Date d'inscription : 09/05/2016
Crédit © : faust (av.) //
Avatar : gal gadot

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie) Dim 29 Mai - 10:04

L’avantage, avec Maggie, en plus du fait de ne pas avoir à conserver une apparence trompeuse tout le temps, c’était qu’elle pouvait se laisser aller. Elles n’avaient pas à causer boulot – sauf en de rares occasions, pas plus qu’elles n’avaient à faire attention à leur consommation outrageuse d’alcool. Si l’une voulait boire jusqu’à en oublier son nom, elle le pouvait. L’autre, généralement, suivait, ou gardait les idées suffisamment claires pour qu’elles soient en mesure de rentrer chez elles sans trop de dégâts. Et ce soir, comme la majorité des autres soirs où elles se voyaient, ça l’arrangeait bien. Parce qu’il était hors de question qu’elle reste sobre et tant pis si ça exaspérait son camarade censé écouter son rapport. Elle pourrait toujours remettre ça sur la faute de son infiltration puisque le patron de la boîte de nuit avait tendance à apprécier faire boire quelques verres à ses serveuses. Les seules qu’il ne touchait pas – du moins, pas en public – c’était les danseuses. Mais la raison lui échappait encore.
Son rire se joignit à celui de Maggie. Avant même d’avoir répondu, elles levèrent les pintes, trinquèrent et burent dans un même mouvement. « Ça devait vraiment être très calme pour que tu commences la fête sans moi, ouais. » Un gloussement lui échappa mais son sourire ne la quittait pas. « Je vais avoir du boulot pour te rattraper. Mince. Et moi qui pensais que j’serai la première dans les vapes ce soir. » Elle fit mine de vouloir abattre sa main sur la table mais elle feignait d’être réellement déçue. Elle savait bien que le métier de son amie était au moins tout aussi prenant que le sien – que son vrai sien, du moins – et que les journées sans pouvaient être relativement longues. Les ambulanciers et les flics avaient au moins ça en commun ; un désir d’adrénaline toujours plus puissant. Plus les journées étaient calmes et plus c’était déprimant.
Elle se passa une main sur le visage, se frotta les yeux. « Longue, surtout, j’ai cru que j’en verrai jamais la fin. » Et qu’elle allait flinguer un ou deux clients, au passage. Elle eut un faible sourire, principalement las et ironique avant qu’elle ne boive une longue deuxième gorgée de sa bière. « C’est parce que c’était calme que t’as commencé à boire en loose ? Ou y avait un vrai rencard derrière ? » Son sourcil s’arqua et elle s’arma d’un regard lascif, prête à entendre toutes les confidences que pourrait lui faire la jeune femme. A défaut d’avoir quelque chose de réellement intéressant à raconter, elle pourrait au moins se satisfaire des péripéties de la nuit de son amie.

_________________


( b e l i e v e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie) Jeu 2 Juin - 15:31


"Tellement calme que je n'en voyais pas la fin.." Pour tout lui dire j'étais épuisée de ma journée. Ne pas faire son travail est encore plus fatiguant que de le faire finalement. Restée planté à la caserne, ranger puis nettoyer c'était pas trop mon délire c'est sur. Je lui souris franchement, mais mes yeux commencent à ne plus suivre. J'ai l'impression que l'alcool fait effet maintenant. Pourtant le liquide frais qui coûle dans ma gorge est beaucoup agréable qu'autre chose. Je n'ai clairement pas envie d'arrêter ma soirée maintenant surtout pas alors que je suis en très bonne compagnie. "Mais non, tu sais très bien que même si je bois souvent et beaucoup, je suis pas celle qui tient le plus de nous deux." Et j'explose de rire, tout en buvant une autre gorgée de ma bière. Et puis j'observe mon amie, elle a l'air tout autant épuisée de sa journée que moi de la mienne. On en est presque ridicule à ce stade. Le boulot est censée nous fatiguer, mais pas nous démoraliser non plus. "Dis donc c'était la journée ou quoi ? J'ai l'impression que tout le monde a passé une sale journée !" Je lève les mains au ciel comme une mauvaise actrice de théatre, et j'explose de rire encore. Et puis comme je m'y attendais, elle me questionne sur ma soirée. Je lui souris, prends une grande respiration et bois encore une gorgée de ma bière pour rassembler mes esprits. Lui raconter tout mes déboires, c'est pas chose aisée. "Et bien écoute entre autre oui, on peut dire ça. Mais c'est surtout parce que j'ai invité ce mec, et qu'il a gentiment décliné mon invitation." Je lève les yeux au ciel et continue mon récit face à mon amie qui semble captivée. "Et puis je me suis dit, merde quoi je suis jeune alors autant profiter de ta nuit. Je suis sortie, j'ai bu et j'ai entre guillemets conclut avec un type que je ne connais absolument pas." Je me mors instinctivement la lèvre inférieure, repensant à cet instant avec ce bel homme. Il fallait l'avouer, j'avais décrocher le seul beau mec de la boîte de nuit.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 116
Âge : trente-deux ans
Métier : agent fédéral infiltrée
J'aime : les hommes.
Situation amoureuse : c'est fermé.
Relationship : AUXANE la rivalité
MAGGIE l'amie de beuverie
Date d'inscription : 09/05/2016
Crédit © : faust (av.) //
Avatar : gal gadot

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie) Jeu 16 Juin - 10:56

Lauren n’avait pas besoin de boire pour pouffer à la remarque de son amie. Maggie marquait un point. C’était pourtant étrange, beaucoup disaient que plus on buvait, plus le corps devenait robuste à la consommation d’alcool – il fallait croire que ce qui se disait était faux. La flic claqua des doigts avant de pointer Maggie. « Alors là… T’as pas totalement tort. Mais ça dépend quand même, je crois me souvenir d’une ou deux fois où j’étais out bien avant toi. » Ses épaules étaient encore secouées par un petit rire ; la fatigue la rendait plus facilement sujette au rire, même sans raison apparente. A ce stade, elle n’aurait peut-être même pas besoin de vider le bar de toute sa bière pour être bourrée – encore une chance qu’elle ait l’alcool joyeux en général. Son rire s’éteignit tandis que Maggie notait que la journée semblait avoir été médiocre pour tout le monde. Si Lauren n’était pas en mesure d’affirmer quoique ce soit pour les autres, elle pouvait néanmoins le confirmer pour sa part. Elle acquiesça avant d’avaler une gorgée de sa pinte. « Ah bah ça… ! Entre les poivrots obsédés qui étaient de sorti et les accidents qui se font rares, on pourrait croire que la ville s’est passé le mot pour qu’on s’ennuie. » Ce qui, en soit, n’était pas forcément mauvais. Mais la jeune femme avait tout de même un peu de mal à accepter la platitude d’une journée sans adrénaline – et déjà, elle avait hâte que cette infiltration prenne fin. Elle manqua de recracher son verre devant le mauvais jeu de théâtre de son amie. « Oulà, soit t’es déjà bien bourrée, soit ta carrière d’actrice doit se terminer right now. » un large sourire était peint sur les lèvres, contredisant son regard à moiti effaré, à moitié amusé.
La soirée, ou du moins, le début de soirée, de Maggie l’intéressait. A défaut d’avoir quelque chose de palpitant à lui raconter, elle pourrait se consoler avec les aventures de son amie. Des aventures qu’elle espérait un peu plus sexy que ce qu’était devenu sa vie depuis quelques années. Brutalement, elle tape la table, laissant quelques habitués se retourner pour la fusiller du regard par le bruit qu’elle venait de faire. Elle les ignora. « Mais quel connard ce type. On ne pose pas de lapin à une aussi jolie femme que toi, la prochaine fois que tu le croises, colle-lui une droite de ma part s’il-te-plaît. » Une, ou deux, elle n’irait pas chipoter sur une claque entre trop ; de toute façon, ce mec les méritait largement. Elle leva sa pinte, alla la cogner contre celle de Maggie. « Halelujah ! J’espère au moins que ce type était canon et un bon coup ! » La base. Et elle vida sa pinte d’une traite, telle une warrior, avant d’esquisser un geste en direction du barman pour en réclamer une seconde.

_________________


( b e l i e v e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie) Lun 27 Juin - 22:28

Chez moi c'était simple, l'alcool me montait vite à la tête ! Fort heureusement pour les hommes qui voulaient conclure avec moi, et au grand désarroi de mes amis qui trouvaient que j'étais faible avec l'alcool. Quand j'y pense, c'est vrai que ça me rends différente, et j'aime ça. "Ouais mais c'était parce que tu était crevée aussi ! Ça compte pas vraiment ..." J'avoue qu'elle a déjà été bourrée bien avant moi, mais elle avait eu une sacrée journée avant à chaque fois. Alors non au final je pense que je tiens beaucoup moins l'alcool que elle, et qu'elle va vite me rattraper malgré tout ! Et puis on analyse nos journées respectives, bien trop ennuyeuses à nos goûts. Il est vrai que cela faisait un moment que nous n'avions pas eu de journées comme ça à la caserne. En tout et pour tout, j'ai du faire deux sorties, et même pas intéressantes pour le coup. Ça m'a tout de même permis de parler avec mon beau collègue mais les choses n'ont pas pour autant avancé. J’acquiesce en silence à mon amie, j'ai pas envie d'épiloguer encore sur une journée bien morose. Je bois une gorgée de plus de ma bière, et savoure sa fraîcheur quand elle passe dans ma gorge. Je ne mis pas trop longtemps à faire rire mon amie, avec mon jeu d'acteur complètement surjoué. C'était mon moment, je ne devais pas le gâcher. "Non ! Comment ose tu me dire des choses pareilles, j'en mourrais si je ne pourrais pas devenir actrice.." Et tout ça en jouant à la manière d'une télénovela bon marché. Je me mis rapidement à rire face au visage déconcerté de Lauren. "Plus sérieusement, l'alcool fait des ravages sur moi ce soir !" Et je ris de plus belle. Vraiment, après cette bière il est temps que j'arrête pour ce soir. Pourtant quand on en vient à parler de mon beau collègue, une envie de boire un alcool fort me prends. J'ai envie d'oublier le fait qu'il est décliné mon invitation à sortir. J'ai bien peur qu'il ne veuille jamais de moi. "J'essayerais de lui coller une droite, mais je risque fortement de le louper ! Mais surtout, je pense qu'il ne comprendrait pas le délire.." Je lui souris, amèrement. Au final je suis pas sûre qu'il se rende compte qu'il me plait. Il vit sa vie, et il a l'air de la trouver très bien comme ça. Et puis finalement la soirée ne c'est pas mal déroulé pour moi, puisque j'ai réussi à me taper un mec plutôt pas mal. "Très bon coup, meilleur de ma vie pour le moment on va dire ! Et puis alors, une bombe atomique !" Je trinque une nouvelle fois, toute sourire et je vide l'intégralité de ma bière.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 116
Âge : trente-deux ans
Métier : agent fédéral infiltrée
J'aime : les hommes.
Situation amoureuse : c'est fermé.
Relationship : AUXANE la rivalité
MAGGIE l'amie de beuverie
Date d'inscription : 09/05/2016
Crédit © : faust (av.) //
Avatar : gal gadot

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie) Mer 29 Juin - 22:13

Elle gloussa à la façon d’une adolescente, ou d’une poule. Elle n’était pas aussi certaine que son amie pour sa fatigue avancée les rares soirs où elle avait fini bourrée bien avant Maggie. Mais après tout, elle ne possédait que peu de souvenirs de ces soirées-là. Si elle savait se limiter en général, il lui arrivait de relâcher la pression au point d’enquiller les verres les uns à la suite des autres jusqu’à se laisser évaporé le cerveau pour ne devenir qu’un corps incapable de la moindre réflexion logique. Et le lendemain, elle se tapait une gueule de bois digne des meilleures soirées d’étudiantes. « Oh, tu crois ? Moi j’suis pas sûre… Mais c’est vrai que j’ai pas spécialement de souvenirs de ces soirées-là, en fait. » Elle ouvrit des yeux plus grands avant de pousser un soupir. Relâcher la pression. Pour la soirée, ça lui semblait être une bonne idée. Eberluée par le jeu d’actrice de son amie, Lauren resta quelques minutes inerte face à elle, l’air effaré. Elle rit de bon cœur avant de porter une main à son cœur, le visage exprimant un faux sentiment de culpabilité. « Oh, excuse-moi. J’ignorai que tu souhaitais remporter le prochain Oscar. Si ça peut te rassurer, dis-toi que ces dernières années, les Oscar n’ont plus vraiment le prestige qu’ils avaient du temps d’Anthony Hopkins. Je veux dire, le faire gagner à des gamins à peine sortis du collège, sérieusement ? Alors qu’ils n’ont qu’une seule expression faciale… Toi au moins, tu en as deux. » Et elle gloussa avant de vider son verre. L’alcool, presqu’aussitôt, lui monta à la tête et elle sentit le monde tanguer autour d’elle. Une sensation étrange, désagréable et grisante à la fois. « Tu peux passer à la limonade si tu veux. Au moins le temps que je te rattrape niveau taux d’alcoolémie. » Histoire d’être dans une forme olympique pour son rapport mensuel à son collègue sur son infiltration.

La conversation dériva finalement et Lauren devint aussi attentive qu’une commère devant le dernier ragot du village. Elle leva les yeux au ciel avant de pousser Maggie au niveau de l’épaule, gentiment et sans réelle force. « Non mais, girl, tu peux pas le laisser te poser des lapins sans répliquer. C’est qui, ce type ? » Bon, c’était peut-être un mal pour un bien puisque Maggie pouvait au moins se vanter de s’être retrouvée au lit avec un magnifique spécimen du sexe opposé qui, d’après ses dires après interrogation, en valait largement la peine. De nouveaux verres, apportés par le barman, apparurent devant elle et, sitôt, Lauren attrapa le sien qu’elle leva pour trinquer avec celui de son amie. « Hell to this, sister ! » Et un shoot rapide. Elle reposa la pinte brutalement, à moitié vidée. « Bon, t’as intérêt à avoir récupérer son numéro pour montrer à l’autre trou de balle qu’il a laissé passer sa chance. » Et elle était plus que sérieuse.

_________________


( b e l i e v e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie) Sam 30 Juil - 17:59

Lauren avait tendance à toujours arriver plus tard dans les soirées, et il fallait avouer qu'elle faisait tout pour se mettre à niveau avec moi. L'alcool était plus sympa chez moi, disons qu'il montait tellement vite à la tête que je n'en consommais pas tant. "Ne pas te souvenir ? En même temps la plupart du temps tu nous fait limite des comas.." Et c'était assez drôle parce qu'elle mettait pas pour autant sa vie en danger. Elle buvait à outrance, et finissait par s'endormir comme une masse par là et je devais à chaque fois la ramener. Au fond passer une soirée avec elle, c'était comme regarder une série comique à la télé. Divertissant et ça remonte le moral à tout les coups. "Je vois que madame ne me connait pas donc ! Cela veut dire que je joue tellement mal que tu ne le remarque jamais. Cela veut dire que je n'ai aucun talent. Cela veut dire que je n'irais nulle part dans le monde du cinéma.." Je fais semblant d'être choquée et triste, et cela m'arrache un fou rire face à la mine déconfite de mon amie. "Cela dit tu as raison, ces foutus oscars sont donnés à n'importe quoi ! J'aurais une chance je suis sûre !" Et il fallait avouer que c'était pas totalement faux. Ces dernières années beaucoup de bons acteurs étaient passés à la trappe, mais bon là n'était pas la question. J'avale une autre gorgée de ma bière, elle est toujours autant rafraîchissante et je l'apprécie toujours autant. Seulement il faut que ce verre soit le dernier. "Je bois cette dernière bière et ensuite j'arrête pour ce soir, il vaux mieux va !" Je lui souris, cela me fait plaisir de passer un peu de bon temps avec elle. Puis finalement sans trop comprendre on en vient à parler de mon beau collègue qui ne me remarque pas. "Lauren, il m'a pas posé un lapin. Je lui ai juste proposé d'aller boire un verre et il a refusé parce qu'il a d'autres choses à faire c'est tout.." Je baisse la tête, je capitule avec ce mec. C'est vrai qu'il me plait depuis qu'il est arrivé à la caserne mais j'ai l'impression de ne pas exister pour lui. J'ai comme cette mauvaise impression d'être invisible. Le barman nous apporte encore à boire, mais cette fois je lui demande gentiment de le servir à quelqu'un d'autre. Il me sourit, et repars avec le verre. "Ben figure toi que non j'ai pas pris son numéro... Et merde je savais que j'avais oublié quelque chose !!!" Et je me mets à rire face à la tête choquée de Lauren. J'ai l'impression que je vais avoir le droit à la leçon de morale comme il se doit.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: drink 'til morning (maggie)

Revenir en haut Aller en bas
drink 'til morning (maggie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Recherche des Verre Long Drink F913
» Dupe Morning Rose 557 Chanel ?
» Bien dans sa peau (Skin Drink)
» Drink Estival
» Glitter & Ice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: And what about you? :: Anciens RPs-
Sauter vers: