Partagez|

there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Lun 11 Avr - 3:38

Fiche
Eileen Grayson

- we put our brave face on from the morning til the evening  -

Qui es-tu ?

Prénom(s) : Eileen
Nom : Grayson
Date et lieu de naissance : 2 avril 1989
Âge : 27 ans
Scénario (De qui ?), inventé : scénario d'Emil

Métier/Études : secrétaire de rédaction
Situation amoureuse : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Groupe : time out
Avatar : Emma Watson
Raconte nous ton histoire
Une fillette essaie toujours d’imiter sa mère, du moins dans ses gestes. C’est cette figure maternelle qui permet à l’enfant de grandir en tout sécurité, comme un cocon qui la protège du mal qui existe tout autour d’elle. Étant la deuxième plus jeune de la famille Grayson, j’ai pu profiter de cet amour inconditionnel pendant un bon moment. Malheureusement, à l’âge de 8 ans, je perdis ma mère, un moment crucial dans ma vie qui m’a laissé sans cette pièce manquante d’une famille équilibrée. Certes, j’avais Colleen, ma grande sœur, qui a adopté le rôle maternelle sans vraiment le vouloir. Puis il y avait mon père, mais avec qui je me sentais moins lié. Connor était bien trop jeune et il avait besoin tout autant de Colleen que moi, mais heureusement, j’avais mon grand frère Emil, avec qui je m’entendais à merveille. En fait, on aurait pu dire qu’on était très complices, tous les deux.

Bref, ce chapitre de ma vie mis fin aux rêves rose bonbons auxquels une fillette de 8 ans rêve. J’adoptais bien vite un mode de vie plus … concret, si on peut dire. En fait, comparativement aux enfants de mes classes de primaire, à l’époque, je ne participais pas aux conversations qui tournaient autour de délires. Je restais souvent seule, sur le banc, et sans vraiment en parler à qui que ce soit dans la famille, je me retrouvais bien vite devant un cahier, stylo en main, trouvant refuge dans l’écriture. Bien sûr, au début, mes pages écrites ressemblaient à du charabia. Mais j’étais encore toute jeune. Je profitais du fait d’être à l’école pour m’imprégner du savoir des profs et, à mes 12 ans, était fière de pouvoir dire que j’écrivais extrêmement bien. Entre les classes et les devoirs à la maison, je trouvais toujours le temps de lire et d’écrire. Si cela n’aurais pas été de l’écriture, je crois que je n’aurais jamais réussi à vivre le deuil de la mort de ma mère.

Puis un autre coup de foudre est venu ébranler la vie de la famille, le départ de mon frère Emil. Je crois qu’après la mort de ma mère, c’est la nouvelle qui a eu le plus d’impact dans ma vie. Celui avec qui j’avais passé beaucoup de temps, celui que j’étais si fière d’appeler grand frère quittait le nid familial, et pour la première fois, je me posais des questions sur ce que je deviendrais plus tard. Le voyant partir pour Chicago me fit réaliser que j’avais gâché une partie de ma vie à n’absorber que ce qui m’intéressait, c’est-à-dire l’écriture, l’orthographe, la grammaire, mais jamais n’avais-je prêté attention aux conseils des profs, aux conversations avec les autres élèves. Quoi faire, maintenant que je n’avais plus ce confident, ce complice dans ma vie? Je ne sentais pas assez courageuse pour affronter Colleen, qui me jugerait probablement, même si je savais qu’elle m’apporterait de bons conseils … comme elle le fait toujours. Je ne pouvais pas me tourner vers Connor; il avait son lot de problèmes à l’école. Il n’y avait que moi, je devais me remettre en question. Ce fut avec beaucoup de courage, et une pointe d’angoisse, que j’affrontais la conseillère d’orientation qui me fit découvrir le monde du journalisme, dans lequel je m’épanouis complètement.

À mes 18 ans, je fêtais mon arrivée à l’université. Tout autant que ma famille était fière de moi, je ne pouvais m’empêcher de sourire, de voir la beauté dans le fait que j’avais encore des êtres chers dans ma vie qui me soutiendrais autant que moi je les soutenais. Que de l’amour, me direz-vous. Mais ça, ce n’est que la pointe de l’iceberg. Quand on commence les études, tout nous semble fascinant. Toutefois, après les deux premières années, la routine et l’ennui s’installèrent. Heureusement pour moi, je n’eus pas de mauvaises fréquentations, ce qui me permit de me concentrer à temps plein sur mes études, malgré cette sensation que tout allait au ralenti. 4 ans d’université et biens des nuits blanches plus tard, sous un soleil radieux d’une journée d’été, pendant la cérémonie de remise de diplôme, je me sentis accomplie, prête à affronter le monde. De simple fillette perdue, me voilà guerrière. C’est cette détermination qui coule dans les veines de chaque membre de la famille Grayson, je crois bien, car dès le lendemain de la cérémonie, je m’étais mise en quête de travail. Le relâchement, ça pouvait attendre à une autre fois! Dans mon cas, cela me permit de trouver un poste au Chicago Tribune. Certes, je n’étais, à mes débuts, qu’une stagiaire, mais au fur et à mesure, je hissais les échelons jusqu’à arriver, à mes 25 ans, au poste de secrétaire de rédaction.

C’est à cette même époque que j’appris de la mort de notre père. Ce fut comme une bombe, alors que je me croyais sincèrement stable dans ma vie. Je contactais Emil, avec qui je parlais sur une base régulière, et je téléphonais à Colleen pour la première depuis un an et demi pour en savoir plus sur le trépas d’Ivan. Elle ne m’apprit rien de plus, mais me conseilla de venir sur le champ. Avais-je vraiment le courage d’affronter tout le monde? Je n’avais pas laissé ma famille de côté, loin de là. Je m’étais simplement forgé une vie autour du journalisme, et maintenant, dans toute la pile de travail qu’il me restait encore à faire, il me fallait faire le deuil d’un autre membre de la famille. N’était-on que vouer à la souffrance? Ce ne fut pas sans difficulté que j’apparus pour les funérailles de notre père. Devant les amis et collègues, je parus froide, mais je n’avais pas la force de pleurer. Peut-être cela faisait-il parti de moi … ? Je ne revins pas sur le sujet; à la place, je tins à bâtir des liens plus étroits avec les membres qu’il me restait de ma chère famille. J’en appris beaucoup sur les goûts et les passions de Connor, entre autre. Je reconstruisis les ponts avec Colleen, que j’appelais maintenant avec beaucoup plus de fréquence. Puis il y avait Emil, avec qui je n’avais jamais perdu cette complicité. Cette visite n’avait pas été en vain, au moins.

De retour au travail, je me rendis compte du poids sur mes épaules, en tant que secrétaire de rédaction. Les nuits se faisaient plus courtes, et les journées plus longues. Jamais n’aurais-je imaginé que la vie de journaliste pouvait être aussi pénible. Je ne souhaitais qu’une chose; changer de poste pour devenir journaliste de terrain. Malheureusement, il me restait encore quelques années avant de pouvoir demander ce poste.

Et un dernier coup de foudre, celui-ci plus terrible encore que tout le reste. Il m’acheva d’un coup, me changea complètement, et me fit réalisé qu’en fait, je n’avais jamais fait le deuil, ce processus si important dans la vie d’un être humain. Mon frère, Connor, mourut dans l’incendie qui emporta plus de 136 vies. Des vies pleines d’espoir … des vies gâchées. Ma vie, gâchée, elle aussi. Bien que je tachais de parler avec Colleen et Emil à tous les jours ou presque afin de m’assurer de leur bien-être, moi-même je ne prêtais pas attention au chemin que j’avais choisi. Ainsi, à 27 ans, je baigne toujours dans le stress et le trop plein d’émotions qu’apporte le deuil. Afin d’étouffer tout cela, je me retrouve souvent à boire, parfois dans un bar, parfois à la maison, mais toujours avec la ferme intention d’arrêter le lendemain. J’ai espoir que ça change, mais je me mens en plein visage. Je ne fais que garder les apparences d’une fille heureuse, mais à l’intérieur, je croule sous le poids de mes soucis et mes angoisses. Pourvu que, comme dans ce très cher proverbe, avec de la peine et le temps, je réussis à venir à bout de tout.
Derrière ton écran
Bonjour, je me présente, je m'appelle Vanessa mais on me connait souvent sous le pseudo de Dumbass*Angel. J'ai 24 ans et j'habite au Québec. J'ai découvert le forum sur Facebook et j'ai adoré, d'où la raison de ma venue ! Ayant bien lu le règlement du forum, voici le code de celui-ci code validée par Emil Grayson. Et pour finir j'ai très hâte de pouvoir rp <3
MADE BY Odyssea


Dernière édition par Eileen Grayson le Jeu 14 Avr - 4:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Lun 11 Avr - 11:59

Ma petite soeur Bienvenue sur Challenge Of Chicago

Merci merci merci d'avoir prit Eileen, puis avec Emma Watson elle est juste parfaite ( comme son frère ) Si tu as des questions, des demandes ou quoi que ce soit d'autre, sache que ma boite MP t'es grande ouverte, je te répondrais avec un immense plaisir

Je valide ton code

Et pour ton accueil dans la famille Grayson, voici un petit cadeau de smiley
Pour Eileen:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
avatar
Messages : 270
Métier : ambulancière, amoureuse de son métier.
J'aime : les hommes c'est les plus beaux.
Situation amoureuse : mère célibataire, séparée de son ancien compagnon.
Date d'inscription : 08/02/2016
Crédit © : ...
Avatar : Lauren German

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Lun 11 Avr - 14:00

Yeaaaah ! Bienvenue parmi nous
J'espère qu'on pourra avoir un lien ensembles !

_________________


DOULEUR INDÉLÉBILE • girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Mar 12 Avr - 3:38

EMIL, MY BIG BRO'! Mais quel accueil, avec tout ces smileys xD Je me demandais, justement, si tu préférais vraiment Melissa, mais vu ta réaction, je garde Emma Comme je commence à travailler sur l'histoire demain, il se peut que tu reçoive un mp de ma part (a)

Leslie, mais of course que je veux un lien avec toi On s'en reparle dès que j'aurais fini ma fichette! ^.^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Mar 12 Avr - 3:41

Je ne suis pas compliqué au niveau des avatars, j'avais mis Melissa en premier parce que j'ai pensé à elle en faisant le lien et puis ensuite j'ai eu un coup de cœur pour Emma donc je l'ai proposé en 2e, donc ton choix ma convient à 2 000%

Envois autant de MP que tu veux, avec toutes les questions qui te passes par la tête et je t'y répondrais avec grand plaisir

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Jeu 14 Avr - 4:14

Merci de ta réponse rapide à mon petit mp, c'est très apprécié
Et je suis très heureuse de pouvoir indiquer que j'ai terminé ma fichette! (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 127
Métier : Maire de Chicago
J'aime : Tous les habitants de la ville
Situation amoureuse : Veuf
Relationship :
Date d'inscription : 14/11/2015
Crédit © : Petty Faction
Avatar : Simon Baker

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Jeu 14 Avr - 11:45



Congratulation Invité !

Tout d'abord, Bienvenue sur Challenge Of Chicago

J'ai l'honneur et le plaisir de t'annoncer que tu es désormais validé(e) ! Eileen n'a pas eu beaucoup de chance au niveau des décès dans sa famille, il faut dire que la famille Grayson a été pas mal chamboulé entre la mère, le père et le petit frère. J'aime beaucoup ton histoire et j'ai hâte d'en découvrir plus sur Eileen en RP, de voir comment vont évoluer ses petits problèmes avec l'alcool.

Etant officiellement un habitant de Chicago, tu peux désormais aller poster ta fiche de lien, mais aussi ta fiche de RP. N’oublie surtout pas de vérifier que ton avatar, ton prénom et ton nom soient bien recensés. Aujourd’hui, on a tous besoin d'un métier pour pouvoir payer les factures ou encore ce faire plaisir de temps en temps, d'un logement où tu rentrerais le soir après le boulot ou en pleine nuit après une soirée avec des amis. Avec la technologie que nous avons maintenant, il est important pour tout le monde d’être munie d’un téléphone pour rester joignable à tout instant, ainsi que d'un compte instagram, afin de partager avec tes amis, ton entourage une partie de ta vie, à travers tes photos.


Toute l'équipe de Challenge Of Chicago est là pour toi dès que tu en as besoin, si tu as la moindre question, n'hésites surtout pas à contacter Richard WolfEmil GraysonLéandro AlvaroLeslie O'Lawlor-CaldwellEvie Darwin

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org
Invité
Invité

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G. Lun 30 Mai - 13:15

Bienvenue non je ne suis pas en retard parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G.

Revenir en haut Aller en bas
there’s a galaxy hidden behind her tired eyes × E.G.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Problème réception SMS Samsung Galaxy J1
» BRAVESTARR
» Petit doute nacelle Beebop ?
» [Cheveux] Cheveux bicolores !
» Clawdeen Wolf's Room to Howl - Dead Tired (Playset)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: And what about you? :: Anciennes Fiches-
Sauter vers: