Partagez|

Chapitre 1 : The beginning of a new life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Chapitre 1 : The beginning of a new life Jeu 22 Sep - 18:00

Des débuts difficiles?
“Je vais te dire, j’ai beaucoup de défauts, je suis futile, je suis une fashion victime, un connard parfois, mais je ne suis pas un dégonflé.”


C
omme dit le dicton "Toutes les bonnes choses ont une fin." Et malheureusement, les vacances en famille de Kaeo s'étaient terminées récemment. Sa famille vivant dans l'archipel d'Hawaï et lui-même y ait passé les dix-sept premières années de sa vie, il avait dès le début pris l'habitude d'y retourner deux fois dans l'année. Une semaine pour noël et un mois pour ses vacances estivales annuelles. En ce mois de septembre, il venait donc de faire son retour à New-York après avoir profité pendant quelques semaines du soleil, de la plage, du surf et surtout de pouvoir passé du temps avec sa mère. Cette dernière n'était toujours pas venue rendre visite à son fils sur le continent alors que cela faisait bientôt dix ans qu'il s'était installés pour faire carrière dans le mannequina. Celle qui lui avait donné la vie était fière de son fils, mais elle n'était pas rassurée par la grande ville. L'île de Molokai sur laquelle elle vivait depuis des années était encore quasiment à l'état sauvage, d'un calme et d'une sérénité qu'on ne pouvait pas trouvait dans une cité urbaine. Du coup, elle n'avait toujours pas réussi à sauter le pas pour venir voir comment vivait son seul et unique enfant. Pourtant, le jeune homme ne désespérait pas. Mais là n'est pas le sujet de notre histoire.

L
e grand brun était donc revenu depuis quelques jours et avait déjà reprit le boulot. Il avait déjà eut une journée de séance photos et deux castings. Mais ce qu'il attendait avec le plus d'impatience, c'était sa première garde, faire ses débuts à la caserne 51 et de faire la connaissance de sa nouvelle équipe, ceux qui lui permettaient de garder les pieds sur terre. Appartenir aux pompiers de New-York était-ce qui avait pu arriver de meilleur pour Kaeo, il en avait rapidement pris conscience. Aujourd'hui, c'était pourtant à Chicago qu'il s'était installé depuis peu mais peu importe le lieu c'était la même chose partout. Le grand brun avait besoin de cela pour ne pas perdre pied si on peut dire. Son job lui permettait de rester en contact avec la réalité là où d'autre jeune gens comme lui prenait la grosse tête et se déconnectait totalement du monde, les faisant tomber dans un engrenage plutôt malsain, mais qui était malheureusement bien trop courant dans cet univers. Le grand brun veillait à maintenir ses deux cercles séparés et parlait peu de son rôle de mannequin à la caserne tout comme personne dans la mode ne savaient qu'il avait cette autre casquette en dehors de son agent qui gérait son planning. Ce dernier avait son programme de tour de garde afin de ne jamais prendre de rendez-vous ou d'organiser de séance photo ou autre sur ces jours-là. Le jeune homme avait été clair dès le début, s'il devait faire un choix entre les deux, c'était les soldats du feu qui obtiendraient systématiquement la priorité.

V
oilà donc pourquoi le fait de prendre son poste était toujours une joie pour le grand brun. Ce matin, il s'était levé tôt et avait effectuer son footing quotidien avant d'avaler un petit-déjeuner et de se rendre à la caserne. Lorsqu'il avait enfilé sa tenue après avoir pris une bonne douche, il se sentait comme revigorer et avait hâte de découvrir ceux qui allaient devenir comme une seconde famille. Après avoir sauté dans sa voiture, la seule folie qu'il s'était permise depuis qu'il avait les moyens, il avait donc rejoint sa destination. Une fois garée sur le parking à côté de la caserne, il prit quelques instants pour observer la façade du bâtiment, les camions rutilants qui attendaient patiemment dans le garage dont les portes étaient grandes ouvertes, prêt à partir en intervention et les quelques va-et-vient de ses collègues pompiers et secouristes. Il n'avait pas remis les pieds dans une caserne depuis deux mois et il avait l'impression que cela faisait une éternité.

A
près une minute ou deux à rester de l'autre côté de la rue, Kaeo finit par entrer dans la caserne. C'était fou comme il se sentait soudain chez lui. Au final, peu lui importait le lieu, il ressentait toujours la même chose lorsqu'il pénétrait dans une caserne, surtout pour y prendre son service. Cela n'était pas prêt de changer, il le savait bien. De toute manière, le jour où il n'aurait plus cette impression, il cesserait d'être pompier, car cela signifierait qu'il n'aurait plus le feu sacré pour continuer. Mais cela n'était pas aujourd'hui et il n'y pensait même pas. Le jeune homme était tout simplement heureux de pouvoir continuer son métier. Il pénétra donc par le garage et observa les véhicules d'urgences en souriant légèrement. Il avait hâte de prendre place pour partir sur sa première intervention. Il ne connaissait pas encore la ville, mais peu lui importait, car ce n'était pas lui qui conduisait le camion. Il espérait secrètement qu'il n'aurait pas à rester à la caserne toute la journée pour son premier service.

T
out en rêvassant, Kaeo aperçut une jeune femme un peu plus loin, près de l'ambulance. Certainement, une secouriste qui était en train de préparer son matériel en vue de prendre son service elle aussi. En tout cas, vu sa tenue, elle était clairement de la caserne. L'Hawaïen s'approcha d'un pas tranquille avec toujours le même sourire léger flottant sur ses lèvres et en arrivant à hauteur de sa future collègue, il déclara :

Salut. Je m'appelle Kaeo et je dois rejoindre la caserne aujourd'hui. Vous pourriez m'indiquer ou trouver la capitaine histoire que je fasse les choses dans les règles.


T
out en parlant, il réajusta son sac de sport qu'il portait à l'épaule gauche et qui contenait tous ce dont il avait besoin pour effectuer sa première garde et s'installer convenablement. Il avait pas mal de chose à découvrir ici en plus de ses collègues. Une caserne restait une caserne, soit, mais elles n'avaient pas toute la même façon de fonctionner et il allait devoir s'adapter. Mais cela ne lui faisait pas peur, car il n'aimait pas franchement la routine.

© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
Chapitre 1 : The beginning of a new life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» adaptateurs quinny vers bb confort / gamme life vers avenue
» Numéros spéciaux du magazine LIFE
» what would you pair with london life
» ÉCLOSION DE FLEURS..LIFE OF FLOWERS SUBLÎME
» Plus Belle la Life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: And what about you? :: Anciens RPs-
Sauter vers: