Partagez|

It's time for verity... (ft Emil&Leslie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: It's time for verity... (ft Emil&Leslie) Mar 19 Avr - 0:09




Une trouille d'enfer, voilà ce que venait de me faire subir mon amie. Après l'intervention qui n'avait pas eu grand incident sur notre journée, elle avait subitement eu la tête de la jeune femme qui ne se sent pas bien. Elle ne mit pas longtemps à tomber à terre, et à me rendre dans tout mes états... J'avais une peur bleue de ce qu'il pouvait lui arriver. Je savais très bien que c'était encore son connard d'ex-mari qui avait eu la main lourde, mais je ne voulais pas lui rendre la journée plus douloureuse alors je décidais de me taire sur ce sujet. Une fois arrivée à l'hôpital, je l'abandonne aux mains des médecins qui s'occupent d'elle à merveille. Je m'occupe de mon rapport, le signe et prends mon téléphone. Je décide d'envoyer un message à Emil pour lui annoncer ce qu'il vient de se passer.. Je sais très bien qu'il ne va pas mettre longtemps à arriver, et qu'une fois sur place ce sera la catastrophe tant qu'il ne saura pas comment Leslie va.. Je me pose dans la salle d'attente et je prends un café pour patienter. Le médecin revient vers moi dix minutes plus tard. Il m'explique en détail ce qui ne va pas, et m'autorise à aller voir mon amie. Il m'apprends par là même occasion, et tout naturellement qu'elle est enceinte et que cette chute a été mauvaise pour le bébé. Et il me laisse planter là, en plein milieu du couloir. Je secoue la tête pour chasser ses mots, et je me dirige vers la chambre où se trouve mon amie. J'entre dans la chambre et j'aperçois Leslie qui regarde dans le vide. Ce regard m'inquiète mais je décide de ne pas lui montrer. "Alors championne, le sol était trop tentant pour que tu ne t'y jette pas dessus ?" dis-je en riant. J'essaye tant bien que mal de détendre l'atmosphère lourde qui règne dans la pièce. Tout en m'approchant d'elle, je lui prends la main qu'elle serre instinctivement. Je lui souris timidement, n'osant pas aborder le sujet. "Ca va ?" dis-je doucement. Je savais très bien qu'elle comprendrait que ma question n'a rien à voir avec le ça va habituel. En plongeant mon regard dans le sien, je comprends qu'il y a plus que de la douleur ou de la mélancolie. J'y perçois également de la colère, voire de la rancœur. Je sais que son ex-mari est un véritable connard, et qu'il ne cesse de lui rendre la vie impossible. Sans m'en rendre vraiment compte, je serre un peu plus fort sa main, et son visage se crispe. Me rendant compte que je lui fait mal, je retire ma main et m'excuse avec un regard compatissant.. Je ne sais pas trop quoi lui dire, oui c'est mon amie mais dans ces moments là il faut avouer qu'on ne sait jamais quoi dire. J'ai hâte qu'Emil arrive, et qu'il me vienne en aide. "Le médecin m'a dit qu'il fallait que tu fasse des examens supplémentaires pour le bébé, au cas où..." dis-je sans conviction. A vrai dire je suis perdue, je ne sais même pas si elle est au courant. Elle me l'aurait dit non si jamais, j'essaye de m'en convaincre, mais c'est peine perdue.. Mon regard c'est perdu dans le vide, comme celui de mon amie. Je pense qu'elle est perdue, peut être autant que moi.. Enfin même plus vu l'état psychologique dans lequel je la trouve en ce moment.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)


Dernière édition par Maggie Volt le Ven 22 Avr - 19:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 270
Métier : ambulancière, amoureuse de son métier.
J'aime : les hommes c'est les plus beaux.
Situation amoureuse : mère célibataire, séparée de son ancien compagnon.
Date d'inscription : 08/02/2016
Crédit © : ...
Avatar : Lauren German

MessageSujet: Re: It's time for verity... (ft Emil&Leslie) Mar 19 Avr - 3:29

moment de vérité


Leslie était réveillée depuis quelque minutes, lorsque Maggie entra dans la chambre d'hôpital. Le regard dans le vide, elle ne aperçue pas tout de suite que son amie était là et leva les yeux lorsque celle-ci lui adressa la parole. « Alors championne, le sol était trop tentant pour que tu ne t'y jette pas dessus ? » . Malgré la fatigue morale et physique, Leslie émit un petit rire presque inaudible.  «  Il me faisait du charme. », murmura-t-elle d'une voix éteinte. Habituellement, ça aurait été une remarque faite avec beaucoup d'humour, un grand sourire et un éclat de rire ; mais aujourd'hui ce n'était pas le cas. Son ex-mari l'avait brisée, littéralement. Il lui faudrait beaucoup de temps pour s'en remettre.

« Ca va ? » . Elle baissa les yeux, ne sachant pas quoi répondre. Elle n'allait pas bien, mais se sentait tellement chanceuse d'être en vie. Mitigée, elle ne savait pas si elle devait répondre oui, et non. Mais elle savait qu'elle pouvait être franche avec elle. Si Emil était son meilleur ami au masculin, Maggie était sa meilleure amie. Elle pouvait tout lui dire, tout lui confier. Elles avaient une confiance sans limite, l'une envers l'autre. C'est peut-être leur métier qui faisait ça, elles n'avaient pas d'autre choix que de faire équipe et de se faire mutuellement confiance. Le fait d'avoir commencé ensembles avait renforcé leur amitié. « Je ne sais pas... », répondit-elle franchement, d'une voix perdue. Elle haussa les épaules doucement. « Je crois que je suis fatiguée. », se corrigea-t-elle. C'était normal qu'elle se sente faible. Quelques heures auparavant, elle avait fait un malaise. L'ambulance avait été appelé dans Chicago pour une urgence. Finalement, l'accident de voiture pour lequel les deux ambulancières étaient venus ne possédait aucun blessé. Plus de peur que de mal, comme on disait. Elles allaient repartir quand tout s'était mis à tourner autour de Leslie, alors qu'elle sentait une douleur atroce au niveau de ses côtes cassées. Elle était finalement tombée au sol, inconsciente et s'était réveillée plus tard entre quatre mur blanc. Elle détestait les hôpitaux, comme beaucoup de personnes probablement. Elle soupira un peu et releva les yeux vers Maggie. « Le médecin m'a dit qu'il fallait que tu fasse des examens supplémentaires pour le bébé, au cas où... ». Elle mit quelques secondes avant d'assimiler ce que son amie venait de dire, elle était encore un peu dans les vappes et avait du mal à émerger de l'inconscience. « Je... », hésita la blonde avant que son visage se décompose. Sa gorge se serra et elle prit une grande inspiration. « Je suis enceinte ? ». Quelque part, elle avait peur de la réponse de son amie. Elle avait plongé son regard dans le sien, cherchant une réponse dans ses yeux et...et elle y trouva un "oui" silencieux. Elle ferma les yeux, soufflant d'inquiétude. Elle était enceinte d'Emil, elle en était sûre. Elle n'avait couché avec personne d'autre avant et après lui alors il était forcément le père du bébé qu'elle portait. Un raclement de gorge la fit sortir de ses pensées et elle ouvrit les yeux pour voir Emil débout, près d'elle, à côté de Maggie. Elle ne l'avait pas entendu arriver... Et a en juger par la tête qu'il faisait, elle sut qu'il avait entendu. « Emil... », dit-elle d'une voix tremblante, ne sachant pas quoi dire, les yeux plongés dans ceux de son meilleur ami, serrant toujours la main de Maggie dans la sienne.
© GASMASK

_________________


DOULEUR INDÉLÉBILE • girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: It's time for verity... (ft Emil&Leslie) Mar 19 Avr - 14:00



It's time for verity
« On est au Chicago Med, Leslie a fait un malaise. » C’était le message que je venais de recevoir de la part de Maggie, il ne m’en avait pas fallu plus pour sentir mon cœur s’accélérer et commencer à avoir peur pour ma meilleure amie, je me posais tout un tas de question, comment est-ce qu’elle allait ? Qu’est-ce qui lui était arrivé ? Pour les deux qui revenaient le plus souvent. Je déposais ma tasse sur le comptoir de la cuisine, longeant les couloirs de la caserne afin de me rendre vers le bureau du chef, frappant sur la porte deux coups avant d’entrer à l’intérieur sous l’accords de celui-ci. « Chef, je viens de recevoir un message de Maggie, Leslie a fait un malaise, elle a été transportée au Chicago Med, je peux m’absenter et m’y rendre ? » Je n’avais pas trop de doute sur le fait qu’il allait finir par accepter, si mon intégration n’avait pas été des plus facile à cause de mon passé avec Leslie, les choses depuis c’étaient bien mieux passé et tous les pompiers ou ambulancière de cette caserne faisait partie de ma famille, celle que l’on formait au 51. « Vas-y, tiens-nous au courant pour Leslie. » Ma première réponse fut de lui donner un signe affirmatif de la tête, dès que j’aurais la moindre nouvelle de Leslie, je ferais passer le message pour la caserne. « Merci Chef. »

Je me retrouvais à marcher dans les couloirs du Chicago Medical Center, la route avait été longue à mes yeux, même si je en quittais pas le quartier de North Side, mais j’étais bien trop inquiet pour ma meilleure amie, Maggie ne m’avait pas envoyé de nouveau message, je ne savais pas si elle avait pu parler aux médecins, si les choses étaient bien plus grave qu’un simple malaise. « Bonjour, je cherche Leslie O'Lawlor-Caldwell. » A la fin de ma question, mon regard ne quittait pas l’infirmière qu’il y avait à côté de moi et à qui je venais de m’adresser, alors que l’un de mes mains venait retrouver la radio qui était autour de moi, déposait sur mon épaule, pour la remettre correctement en même temps que je jouais aussi nerveusement avec. « Au bout du couloir, la dernière chambre sur la droite. » Comme simple réponse je lui faisais un signe de tête avant de reprendre ma marche en avant, j’avais peur, peur de ce qui était arrivé à Leslie, peur que les choses soient bien plus grave que je ne le pense, peur aussi de ne pas encore avoir croisé Maggie, est-ce que c’était bon signe ? Oui, plus je me rapprochais de la chambre et plus j’étais nerveux, stressé, je ne pouvais pas oublier l’état dans lequel Leslie était arrivé l’autre soir chez moi, une grande part de moi était convaincu que son malaise était dû au coup qu’elle avait reçu de son ex-mari, même si la version officielle était qu’elle était tombée dans les escaliers. « Je suis enceinte ? » S’il y avait bien une chose que je ne m’attendais pas à entendre en entrant dans la chambre, c’était celle-ci. Les paroles de ma meilleure amie avaient été largement suffisante pour me couper dans mon pas, je me retrouvais à côté de Maggie, complètement surpris par ce que je venais d’entendre. Leslie était enceinte ? A cette nouvelle qui était totalement inattendu, je ne pouvais que me rappeler de cette soirée où l’on avait fini par se rapprocher bien plus que de simple ami, la nostalgie du passé ? Possible, je ne m’étais pas trop posé la question et maintenant, il n’était plus vraiment temps de se la poser. « Emil... » La voix de Leslie me ramenait sur terre, je tournais mon regard vers elle, complètement perdu, ne sachant pas du tout coup lui dire, je n’avais pas la moindre difficulté à trouver ses yeux qui étaient dirigés vers moi. « Tu es… ? » Comment est-ce que je devais réagir ? Je n’en avais pas la moindre idée, jamais je n’aurais pensé que ce genre de situation arriverait, puis même si je n’avais pas la confirmation à 100% de la part de Leslie, il suffisait que je pose mon regard sur elle pour comprendre, qu’elle n’avait pas de doute sur qui était le père de cet enfant. Je détournais mon attention vers Maggie, ne sachant pas trop quoi dire de plus, c’est assez fou comme une simple annonce à la pouvoir de changer radicalement une journée et par la même occasion la vie de Leslie et la mienne. Sans compter que personne n’était au courant de cette soirée où l’on avait craqué une nouvelle fois tous les deux, à moins que ma meilleure amie en est déjà parlé à Maggie pour se confier. « Je… Comment tu te sens ? » Il y avait tellement de question que je me posais, mais la seule que j’osais sortir était celle-ci, alors que je retournais mon regard vers ma meilleure amie, moi qui en arrivant à l’hôpital voulait savoir ce qu’il s’était passé, cette pensée était désormais bien loin, après cette nouvelle surprenante.
FICHE ET CODES PAR ILMARË

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: It's time for verity... (ft Emil&Leslie) Ven 22 Avr - 20:17




Elle rit faiblement, mais elle rit ! Pour moi c'est déjà une victoire de voir que j'arrive encore à la faire rire malgré ce qu'il vient de se passer. Face à elle j'ai l'impression d'être inutile, et de ne pas pouvoir faire grand chose. Je reste quand même à ses côtés et je suppose que c'est déjà beaucoup. Je décide de ne pas épiloguer, et je reste muette face à mon amie qui me semble dévastée. Je sais bien que ce qu'elle vit, et ce qu'elle a pu vivre est simplement atroce, je suis en colère contre un homme que je ne connais pas. Je suis en colère car à cause de lui mon amie est allongée dans un lit d'hôpital et la vie d'un bébé qu'elle a dans le ventre, est en danger. Mes pensées s'encombre et tout se mélange. Pendant ce temps là, mon amie baisse le regard et me réponds doucement. Je pose ma main sur son épaule pour lui montrer que je suis bien là, que je ne la laisse pas tomber. Et puis elle justifie ses paroles, pour m'affirmer que c'est sûrement de la fatigue. Je n'y crois rien, et secoue la tête pour lui répondre. "Fatiguée ? Tu es bien sûre de ça.." dis-je doucement. Je ne veux en aucun cas la brusquer, mais il ne faut pas qu'elle me mente non plus. A force de travailler avec elle, j'ai appris à connaître ses mimiques, et je sais plus ou moins quand elle veut me cacher la vérité... "C'est encore ce connard..." murmurais-je pour moi même. Et puis la discussion dérive, et je commence à vouloir en savoir plus sur ce fameux bébé. Innocemment, je lui parle du bébé comme si c'était normal et comme si je n'étais pas choquée de cette nouvelle. Et puis face à mes mots, elle change du tout au tout. Elle me regarde avec de gros yeux, et n'arrive pas à placer ses mots. Je mets ma main sur ma bouche en guise de réponse. "Tu... tu ne savais pas ?" répondis-je choquée. Je lui implore des excuses silencieuses avec mes yeux, et la porte s'ouvre derrière nous. Elle prononce son prénom d'une voix si tremblante, que ça en est effrayant. Je me retourne à la hâte et j’aperçois mon avis avec une expression sur le visage tout aussi troublante, qu'étonnante. Il est blanc, voire livide et cherche dans mon regard une quelconque réponse. J'hausse les épaules, et je ne sais plus trop où je dois me mettre. J'ai l'impression d'être de trop dans cette pièce, et je m'en veux également d'avoir fait cette foutue bourde. Mais au fond je pensais qu'elle était déjà au courant, et que ça ne la perturbait pas tant que ça. J'avais tout faux, Leslie me semblait affolée depuis l'annonce de cette nouvelle. Il fallait que malgré ça, je reste pour elle. Mais pour le moment j'avais qu'une envie c'était de m'enfuir loin après lui avoir donné un aussi gros coup de massue.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)


Dernière édition par Maggie Volt le Jeu 12 Mai - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 270
Métier : ambulancière, amoureuse de son métier.
J'aime : les hommes c'est les plus beaux.
Situation amoureuse : mère célibataire, séparée de son ancien compagnon.
Date d'inscription : 08/02/2016
Crédit © : ...
Avatar : Lauren German

MessageSujet: Re: It's time for verity... (ft Emil&Leslie) Jeu 28 Avr - 0:31

moment de vérité


« Fatiguée ? Tu es bien sûre de ça... ». Leslie se redressa brusquement, presque vexée. Elle se tenait les côtes, qui étaient vraiment douloureuses et fonçait les sourcils tandis qu'un petit hey s'échappa de ses lèvres. « Je t'assure que c'est vrai ! », se défendit-elle, frustrée que Maggie ne la croit pas. Elle haussa les épaules avant de reprendre la parole. « Certes, je pense à ce que...A ce que Bob m'a fait, tous les jours. Mais je me sens tellement chanceuse d'être encore vivante, de pouvoir serrer ma fille dans mes bras et de faire le boulot que j'aime. Ca m'aide à ne pas trop y penser... ». Elle laissa pencher sa tête sur le côté, légèrement. Elle disait la vérité, elle était sûre de ce qu'elle affirmait et elle espérait que son amie la croit. Elle chassa les mauvaises pensées de sa tête en la secouant légèrement. Elle se rallongea bien dans son lit et soupira longuement. « Par contre, je me sens vraiment fatiguée. Comme si j'avais couru un marathon... ». Elle attendit une réaction de son amie qui vint rapidement. « C'est encore ce connard... ». Leslie fit un petit hum annonçant qu'elle était d'accord avec ce que son amie lui disait. Elle se retrouvait ici par sa faute et elle lui en voulait tellement. « Comme tu dis... », affirma-t-elle. Un jour, il payera de ce qu'il a pu faire. Pour l'instant, elle devait subir et surtout, survivre. Il l'avait brisé, elle devait trouver comment tenir bon et ce n'était pas une chose facile à faire.

Alors qu'elle discutait avec son amie, celle-ci apprit à Leslie qu'elle était enceinte. Quoi ?! Enceinte ?! Elle ne s'y attendait pas. « Tu... tu ne savais pas ? ». Elle secoua la tête. Bien sûr que non, elle ne savait pas. En vérité, elle n'avait pas eu de signes. Aucun vomissement, rien. Elle l'aurait remarqué, sinon. Elle eut un temps de réflexion. Elle avait besoin d'assimiler la nouvelle. Elle était enceinte. Elle allait de nouveau être mère. Un bébé...Elle portait un bébé. Elle fonça légèrement les sourcils, frustrée par la nouvelle et releva les yeux vers son amie. « Non...Oh mon dieu ! ». Elle écarquilla les yeux. Elle venait d'avoir une illumination. Elle savait qui était le père du bébé, elle n'était pas dans la mouise. « C'est Emil. C'est lui le père ! », dit-elle d'une voix aiguë, traduisant l'angoisse montante. Elle ne savait pas comment il pourrait réagir face à cette nouvelle, elle ne voulait pas le perdre de nouveau.

Sans qu'elle s'y attende, il entra dans la chambre et devant son air surpris, il avait tout entendu. Il savait qu'elle était enceinte, il devait de douter qu'il était le père de cet enfant qu'elle portait dans son ventre. « Tu es… ? » . Elle sentait qu'il n'y avait pas qu'une seule question dans cette phrase mais bien plusieurs. Elle était enceinte ? Oui. Il était le père du bébé ? Elle n'en avait aucun doute. Il était le père du bébé, puisqu'elle ne pouvait pas être enceinte de plus de quatre mois, et qu'un peu plus de trois mois avant ; elle avait couché avec Emil. Dans une tranche de zéro à quatre mois, il était le seul. Alors oui, il était le père du bébé. « Apparemment... », affirma-t-elle en hochant la tête. Et puis, elle le fixa dans les yeux, lui confirmant qu'il était le père du bébé, comme s'ils communiquaient en silence (ce qui leur arrivait souvent, d'ailleurs). Elle ressentait une sorte d'appréhension face à la réaction de son meilleur ami mais elle sentait son coeur gonflé de bonheur à l'idée d'accueillir un nouveau de bébé dans sa vie, c'était un sentiment à la fois étrange et excitant. Elle avait l'impression de revivre de nouveau.

Elle baissa légèrement les yeux, se passant une main sur son visage. Elle ne savait plus quoi faire, plus quoi penser et alors qu'elle se perdait dans son monde, Emil prit la parole. « Je… Comment tu te sens ? ». Elle prit un instant pour répondre, totalement perdue puis haussa les épaules. « Exténuée... », avoua-t-elle d'une petite voix. Fatiguée ? Elle l'était. Elle avait l'impression d'avoir fait du sport non-stop 24 heures d’affilées. C'était sûrement le stress, ses blessures, la fatigue, la grossesse, etc... Elle en voulait encore plus à Bob, de mettre la vie de ses bébés en danger, parce que c'était à cause de lui qu'elle se retrouvait dans ce lit d'hôpital.

© GASMASK

_________________


DOULEUR INDÉLÉBILE • girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 792
Âge : 35 ans
Métier : Pompier - Lieutenant Secours
J'aime : Les femmes aux charmes irresistibles
Situation amoureuse : Probablement célibataire, je ne sais pas trop comment définir ma vie amoureuse
Relationship : Leslie Samantha

L'ainé d'une fratrie de quatre enfants, Eileen et Colleen sont mes deux soeurs, Connor le dernier est mort dans le drame de l'université.

Leslie était ma petite amie, celle avec qui j'étais quand j'ai quitté Chicago, aujourd'hui les choses entre nous sont... Ambiguë. Le fait qu'elle soit enceinte de jumeau dont je suis le père, ne vient pas beaucoup nous aider à garder une distance.
Maggie c'est une amie, une très bonne amie, mais les choses n'ont pas toujours été simple, mon arrivée à la 51 a été chamboulé par les retrouvailles avec Leslie, mais le temps à fini par lier entre nous, une magnifique amitié.

Ca n'a pas été de tout repos avec Léandro, ami avec Leslie il nous a fallu du temps et jouer carte sur table pour devenir ami. Puis il faut dire qu'on a été aidé par l'ex de Leslie, qu'on déteste tous les deux.
Date d'inscription : 04/02/2016
Crédit © : Squad
Avatar : Taylor Kinney

MessageSujet: Re: It's time for verity... (ft Emil&Leslie) Mar 3 Mai - 23:15



It's time for verity
« Apparemment... » C’est fou, mais même si je le savais puisque Leslie l’avait dit au moment où j’arrivais dans la chambre, j’avais espéré avoir mal entendu, puis dans sa réponse, j’avais aussi celle que je voulais avoir, j’étais le père de cet enfant. Une nouvelle à laquelle je ne m’attendais pas et je ne savais pas du tout comment réagir, est-ce que je devais sauter de joie ? Avoir peur ? Ou encore paniquer comme j’étais en train de le faire ? La vie était quand même assez étrange, depuis trois ans que j’étais revenu, quand je croisais la petite fille de Leslie, je n’arrêtais pas de me dire que si je n’avais pas quitté Chicago après notre accident, cette petite fille serait la nôtre, que l’on serait toujours ensemble, encore plus heureux qu’on ne l’était à l’époque. Apprendre qu’elle était devenue maman, m’avait foutu un coup, comme une belle gifle en plein visage et maintenant que j’apprenais que j’allais être papa, qu’on allait avoir un enfant ensemble et bien je paniquais, j’avais peur, peur des responsabilités que l’on allait avoir, peur de mal faire, peur de ne pas être un bon père et puis, qu’est-ce qu’il se passerait si jamais, je perdais la vie dans un incendie ou dans un accident ? Non, il fallait pas que je commence maintenant à penser à cela, ce n’était pas le bon moment, Leslie n’avait pas besoin de cela, j’aurais bien le temps d’y penser les prochains mois, à commencer par demain soir après la garde. « Exténuée... » J’hochais la tête positivement, m’approchant d’elle pour venir déposer ma main sur la sienne, faisant apparaitre un léger sourire aux coins de mes lèvres, espérant que cela allait suffire pour la rassurer, bien que je ne savais pas comment cela pouvait marcher alors que moi-même je n’arrivais pas à me rassurer. « Tu devrais essayer de te reposer un peu… » Qu’est-ce que je pouvais bien dire de plus ? Je ne savais pas ce que savait Maggie, est-ce qu’elle savait qu’il y a un peu plus de trois mois, avec Leslie on avait craqué, on avait été bien plus loin qu’une simple amitié en passant la nuit ensemble ? Gardant sa main dans la mienne, je me tournais justement vers l’ambulancière, la coéquipière de mon ex. « Tu as vu le médecin ? Il t’a dit quelque chose ? » Si je paniquais, une partie de moi avait envie de savoir, savoir comment le bébé allait, mais aussi savoir comment allait ma meilleure amie, si elle avait fait un malaise ce n’était pas pour rien et forcément, la raison je la trouvais sans la moindre difficulté, pour moi, à mes yeux c’était son ex, cet abruti de Bob. Déjà que l’autre soir j’avais envie de lui refaire le portrait mais là, maintenant je n’avais qu’une envie, c’était de lui faire subir exactement la même chose qu’il faisait avec Leslie, l’humilier et le mettre plus bas que terre comme il l’avait fait avec la jeune femme, la mère de sa fille, celle qui avait dit aimer un jour. « Qu’est-ce qu’il s’est passé, tu as fait un malaise ? » Me regard à nouveau tourné vers Leslie pour lui poser la question, avant dans la fouler me tourner à nouveau vers Maggie, reprenant la parole à nouveau. « Elle a fait un malaise ? » Oui j’avais posé la même question à Maggie, après tout c’était elle qui m’avait prévenu, c’était Maggie qui m’avait envoyé un message et qui était avec Leslie, elle pouvait m’expliquer exactement ce qu’il s’était passé, puis je préférais me concentrer sur cela plutôt que de penser à l’enfant que Leslie attendait.
FICHE ET CODES PAR ILMARË

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://challengeoc.forumactif.org/
avatar
Messages : 348
Âge : 33 ans
Métier : Agent Fédéral, lutte anti-terrorisme
J'aime : Ceux qui tentent le tout pour le tout
Situation amoureuse : Célibataire
Date d'inscription : 09/04/2016
Crédit © : Hepburns
Avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: It's time for verity... (ft Emil&Leslie) Jeu 12 Mai - 23:28




L'atmosphère est pesante, tellement que j'arrive à me demander qu'est ce que je fous ici ! Leslie se brusque légèrement quand je doute qu'elle est simplement fatiguée. Je baisse le regard comme pour m'excuser en silence. Je ne voulais en aucun cas vexer mon amie, et je ne veux surtout pas qu'elle pense que je suis contre elle.. Et puis elle reprends la parole, me parlant de Bob, me disant qu'aujourd'hui elle est plus ou moins heureuse. J'ai envie de la croire, et je lui réponds par un silence et un sourire qui en disent long. Une fois ce petit moment tendu passé, elle s'allonge un peu plus dans le lit, et m'annonce qu'elle est réellement fatiguée. J'incline la tête sur le côté et je plonge mon regard dans le sien. Elle m'inquiète et je pense qu'elle le sait. "A ce point ? Tu veux qu'on appelle le médecin, pour savoir si c'est normal ?" Je sais que je pose trop de questions à la fois, mais il faut dire que les informations arrivent toutes en même dans ma tête. Et puis elle réponds à mon sarcasme de tout à l'heure, celui où j'insulte son ex.. Elle est d'accord avec moi, et pour le coup je me sens un peu mieux. Comme si j'étais comprise alors qu'au final tout ça ne me concerne pas vraiment. C'est simplement que ce qui arrive à mon amie m'inquiète, et j'ai cette impression d'être si impuissante pour elle face à tout ce qu'elle traverse...

Je tente de reprendre mes esprits, de me faire pardonner en l'implorant du regard. Je sais bien qu'elle ne m'en voudra pas, mais lui annoncer sa grossesse comme ça, c'est un peu brut pour le coup. J'étais persuadée qu'elle était au courant, peut être même qu'elle aurait voulu me le cacher, je n'en sais rien. Dans la chambre, il règne un calme pesant. Je la vois chercher dans sa tête qui pourrait être le père, et en l'espace d'une seconde et demi je vois son regard changer. Ses yeux se font ronds, et elle me regarde presque apeurée parce qu'elle va dire. Elle me balance le nom d'Emil comme une bombe. Comme si cette information n'allait pas chambouler le reste de nos journées à tous. J'inspire un grand coup, et avant même que je ne puisse répondre, Emil franchi le seuil de la porte. Il s'approche d'elle, et devient doux comme un agneau. Non pas qu'en tant normal c'est une brute, mais j'ai rarement l'occasion de le voir ainsi. Je profite de ce moment pour les observer, leurs attitudes, leurs manières de se comporter quand ils sont ensemble. Il se tourne finalement vers moi pour m'en demander un peu plus sur tout ce qu'il se passe. "Il m'a simplement dit qu'il fallait qu'il fasse des examens supplémentaires, par rapport à sa grossesse. Mais sinon je n'en sais pas plus que ça.." Je baisse le regard, comme si j'avais quelque chose à me reprocher. Après tout je suis ambulancière j'aurais du le questionner, lui en demander plus ! Mais après l'annonce du bébé j'étais un peu sous le choc, et j'ai oublié de lui poser les questions essentielles sur mon amie. Il retourne de nouveau son attention vers Leslie qui semble épuisée comme jamais. Lui pose une question, qu'elle n'a pas le temps de répondre puisqu'il me la pose aussi à moi. Mais quand il me regarde je sens qu'il veut en savoir plus. Je décide de lui raconter simplement ce qu'il c'est passé, et j'attendrais d'être seule avec lui pour lui faire par de mon avis sur ce qu'il c'est passé, et de l'implication de son ex par rapport à cet incident. "On venait de rentrer d'une intervention assez banale. On a commencé à ranger l'ambulance, et elle à commencé à me faire la tête de la fille qui ne se sent pas bien. Elle est descendue, et une fois les deux pieds au sol elle est tombée dans les pommes. J'ai même pas eu le temps de la rattraper qu'elle était déjà par terre..." Je raconte les faits à Emil, tout en observant Leslie derrière ce dernier. "Elle avait le teint si blanc, que j'en ai eu la trouille de ma vie... On aurait dit un fantôme.." Je souris doucement à mon amie tout en lui adressant un clin d'oeil, et tente de rendre l'atmosphère plus détendue.

_________________

⊹ “La différence entre le sexe et la mort, c'est que mourir, vous pouvez le faire seul, et personne ne se moquera de vous.” (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It's time for verity... (ft Emil&Leslie)

Revenir en haut Aller en bas
It's time for verity... (ft Emil&Leslie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» SWAP Apéro Time
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» ☾ every time you touch me i just melt away.
» M482 VISÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Challenge Of Chicago :: And what about you? :: Anciens RPs-
Sauter vers: